Faut-il absolument vivre les émotions ?

Faut-il absolument vivre les émotions pour les transmettre aux spectateurs ?

 

L’idée est assez répandue dans le cinéma que l’acteur doit absolument vivre les émotions pour que le spectateurs les ressente. Pourtant, après deux dessins animés et un gros navet, je me demande si c’est vraiment le cas.

J’étais en famille pour les fêtes de Noël et je me suis retrouvé à regarder La Reine des Neiges avec mes nièces. Je ne l’avais jamais vu et j’ai été pris par l’histoire, je me suis laissé entraîné dans ce monde imaginaire et j’ai été touché par le film. Pourtant, il n’y a pas d’acteur à l’écran. Personne pour vraiment vivre les émotions et me les transmettre.

Le lendemain, on a remis ça avec Le Roi Lion, et là encore, j’ai été touché et j’ai retenu mes larmes devant mes petites nièces… Pourtant, il n’y avait toujours pas d’acteur sur l’écran…

 

Quelques jours plus tard, je me retrouve devant le dernier épisode du Hobbit de Peter Jackson. Les acteurs étaient bien là et lors d’une scène sensée être émouvante, ils vivaient les émotions. Gros plan sur l’une. Gros plan sur l’autre en train de crever au ralentit. Re-gros plan sur la première qui pleure. Re-gros plan sur l’autre qui meurt au ralentit en pleurant. Musique d’ambiance…

Et pourtant, ça m’a fait chier. J’ai senti que Peter Jackson essayait de m’arracher une émotion avec ses contre-champs, ses gros plan et son ralenti. Et ça n’a pas marché.

 

Alors qu’est-ce qui fait qu’on peut être ému par un dessin animé mais que des acteurs en gros plan qui vivent leurs émotions à fond ne nous touche pas ?

 

Je crois que c’est simplement dû à l’histoire, à la clarté et à l’universalité de la situation. Et bien sûr à la mise en scène.

 

Dans les dessins animés, les situations sont en général assez simples et fortes en elle même. Par exemple, le héros reconnaît son amie d’enfance qu’il n’a pas vu depuis des années. Et c’est la situation qui est en soi émouvante.

 

Mais pour que cette émotion soit émouvante, il faut aussi qu’on ait eu le temps de s’attacher au personnage. Il faut que le spectateur puisse comprendre la situation. Il faut que l’histoire et le scénario construise l’intensité de cette situation.

Ce que n’a pas fait Peter Jackson, qui a préféré faire le gros bourrin et imposer les émotions avec la subtilité d’un Orque.

 

Dans tout ça, qu’est-ce que ça peut nous apprendre sur le travail d’acteur ?

Déjà, que ça ne sert à rien de forcer les émotions. Au contraire, le spectateur se sentira forcé de ressentir quelque chose et rien n’est plus désagréable que ça.

Au contraire, le plus important est de bien comprendre la situation de notre personnage et de trouver l’universalité de cette situation. En quoi cette situation peut parler à tout le monde ? Parmi les 7 questions à se poser pour analyser un texte, c’est la première question à se poser.

C’est la situation qu’il est important de faire vivre, et non pas l’émotion qui en découle. Donner uniquement l’émotion serait comme mettre le parfum d’un plat délicieux sur des aliments en plastique.

 

Et la dernière conclusion, c’est qu’il y a une part que l’on ne contrôle pas et qui est celle de la mise en scène et du scénario. Le cinéma est un travail d’équipe, et l’acteur n’a pas tous les pouvoirs. On peut faire de notre mieux et présenter une situation touchante, mais si elle n’est pas mise en valeur par la mise en scène, ou si elle ne s’inscrit pas dans une histoire globale, elle perdra de son intensité.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?


 

Ressentir les émotions grâce à l’auto-hypnose

J’ai préparé une séance d’auto-hypnose en mp3 basée sur ce principe pour vous aider à mieux ressentir les émotions, que ce soit sur scène ou dans la vie.

L’accompagnement de cette séance vous aidera à utiliser et à intégrer cette technique pour être capable de ressentir les émotions sur scène ou dans la vie, ou vous en détacher si nécessaire. Il y a actuellement une offre qui sera bientôt retirée, profitez en maintenant !

Cliquez ici :

ressentir les émotionsRessentir Les Émotions

Une réponse sur “Faut-il absolument vivre les émotions ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *