3 exercices pour développer son aisance

acteur aisance justesse

acteur aisance justesse

La justesse et l’aisance

 

Quand on cherche la justesse dans une scène, un des obstacles qui peuvent nous empêcher de la trouver est la rigidité. Je me rappelle une scène quand j’ai commencé à prendre des cours dans laquelle j’étais excessivement rigide. Quand j’y repense, je pense que j’étais complètement coincé et je n’autorisai pas mon corps à bouger naturellement. Depuis, j’ai heureusement fait quelques progrès, notamment grâce aux quelques exercices que je vais vous présenter ici qui me permettent notamment de développer mon aisance.

A travers ma pratique de la méditation, j’ai découvert qu’un simple ajustement de ma position pouvait me permettre de me détendre de plus en plus profondément. En fait, mon intention de me détendre entraîne des ajustements dans ma position corporelle. Ces ajustements permettent de relâcher la tension et me permettent de me relaxer.

Je crois que chaque acteur doit être profondément à l’écoute de son corps afin de comprendre et de maîtriser son instrument. Notre expression passe par notre corps. Nos émotions passent par notre corps. J’irai même jusqu’à dire que nos émotions sont des mouvements. Il suffit d’installer un sourire sur son visage pour sentir l’émotion correspondante commencer à s’installer. Une position corporelle est une information, nous transmettons naturellement des informations à travers notre corps, nous communiquons par le corps.

Quand cette communication est bloquée, quand notre corps ne bouge plus de manière naturelle, nous perdons notre justesse et notre aisance.

 

Nos mouvements corporels sont notre langage

 

Certains acteurs travaillent leur langage corporel en forçant des expressions mais n’atteignent pas un niveau de congruence suffisant pour être crédible. La congruence est l’accord de notre expression externe avec notre ressenti interne.

Dans ma recherche personnelle sur le langage corporel, je suis passé par différentes étapes. Quand j’ai commencé à prendre conscience de mon langage corporel, j’ai voulu imprimer un langage de confiance en prenant des attitudes dominantes et ouvertes. Mais je n’étais pas toujours en congruence, et je me sentais très conscient du moindre de mes mouvements. j’étais mal à l’aise.

A la suite d’un stage, j’ai pris conscience que tout le travail de contrôle de mon corps et de ma respiration que j’avais entrepris était en fait devenu un obstacle à ma progression. Plutôt que de vouloir contrôler mon expression corporelle, je devais plutôt laisser mon corps s’exprimer en lui permettant de s’ajuster afin de trouver la position qui lui est la plus confortable et qui exprime le mieux ce que je suis en train de ressentir. Pour l’énoncer simplement, la justesse se trouve par des ajustements.

Plutôt que de chercher à contrôler mon corps, j’ai décidé de l’observer davantage. A une époque, j’étais constamment en train de contrôler ma respiration. Aujourd’hui, je me contente de l’observer et de l’encourager à être libre quand je sens qu’elle est bloquée. Je continue à faire des exercices de respiration pour renforcer mes muscles, et le reste du temps je lui porte un regard aimant.

Rappelez-vous que l’état de relaxation est l’état naturel de notre corps. Nous n’avons pas d’efforts à faire pour atteindre cet état. Imaginez que votre corps est une oeuvre d’art, avec le temps cette oeuvre est exposée à la poussière et la saleté. Pour retrouver son état d’origine, il n’y a rien à ajouter, il faut simplement enlever la poussière.

Les 3 exercices suivants vous aideront à développer votre aisance en vous permettant d’enlever la poussière et de retrouver le lien avec votre oeuvre d’art :

 

1. Retrouver l’aisance du corps

 

Cet exercice peut se pratiquer à différents niveaux et dans différentes positions. Il peut se faire assis ou debout. Prenez une position de départ simple, et prenez conscience de votre respiration. Prenez simplement conscience de la manière dont votre corps respire. Laissez cette respiration se faire à son rythme, et laissez son rythme varier en fonction de vos pensées.

Votre objectif pour cet exercice est simplement de vous sentir de plus en plus confortable. vous allez donc ajuster votre corps pour trouver le plus de confort possible. Ces ajustements doivent être de plus en plus subtils, et vous aurez la sensation que votre corps bouge de lui même. Cela peut-être un léger mouvement du cou, ou de vos yeux. Vous pouvez regarder dans une direction, changer la position de votre corps et sentir que vous faites de moins en moins d’effort. Les mouvements se font d’eux mêmes, vous autorisez simplement votre corps à s’exprimer subtilement.

Peut-être aurez vous envie de rire ou de pleurer. Vous pourrez prendre conscience d’émotions dont vous n’aviez pas réellement conscience. Peut-être que votre respiration va s’accélérer ou au contraire ralentir. Si vous ressentez le besoin de vous allonger, faites le. Si vous ressentez le besoin de sauter, faites le. Faites tout ce que votre corps vous réclame de faire.

Dès que vous sentez un effort, revenez à votre respiration et écoutez votre corps bouger. Gardez simplement votre attention à l’écoute de votre corps et de votre respiration. Au bout de quelques minutes de cet exercices, vous devriez vous sentir plus en connexion avec vous même. Votre corps vous remerciera d’avoir été à son écoute et vous donnera d’autres indications pour vous aider à vous sentir de mieux en mieux.

 

2. Marcher avec le coeur

 

Posez votre attention sur votre centre moteur au niveau du coeur. Marchez simplement dans la pièce en vous laissant guider, cherchez l’endroit où vous vous sentez le mieux. Vous pouvez également aller vous promener à l’extérieur et marcher en portant votre attention sur  ce que votre corps vous dit de faire. Peut-être que vous allez tourner en rond à un endroit avant de vous mettre à courir dans une autre direction. Laissez vous aller à marcher là où vous voulez aller. Prenez conscience de votre instinct et de ce qu’il vous indique.

Vous le savez si vous avez lu mon article sur le Hagakuré, je crois que l’art de l’acteur a beaucoup de choses en commun avec les arts martiaux. Dans les arts martiaux, les maîtres arrivent à éviter les combats en évitant les rues où ils risquaient d’être attaqués. Leur intuition les a guidé et leur a fait prendre un autre chemin. Leur présence est telle qu’ils sont capables d’être à l’écoute de la moindre information que leur envoie leur corps. Dans le combat, leur corps réagit avant leur cerveau.

Dans une scène, votre intuition peut vous guider à la manière d’un maître dans le combat. .

Cet exercice vous sera très utile si vous cherchez un objet dans une pièce. Connectez vous à votre centre et visualisez l’objet en question. Ensuite laissez vous aller vers l’endroit qui vous attire. Cela vous évitera de retourner toute la pièce pour vous apercevoir que c’était juste sous votre nez… Essayez et donnez m’en des nouvelles !

 

3. Les mouvements flottants

 

Debout, imaginez que vous êtes une plante flottant dans la mer. Laissez vous imprégner par cette image et laissez votre corps flotter.  Devenez cette plante qui se laisse balancer au grès des courants. Laissez vous guider, explorez cette sensation d’être à la fois léger par votre flottement, et à la fois lourd, comme si la densité de l’air autour de vous avait complètement changé pour devenir de l’eau. L’eau supporte le poids de votre corps mais exerce en même temps une résistance à vos mouvements, si bien que vos mouvements sont imprégnés de lenteur et de fluidité. Et pourtant, parfois, le rythme peut s’accélérer ou ralentir, mais vous gardez la même fluidité. Étendez peu à peu cette sensation jusqu’au bout des doigts, en commençant par la colonne vertébrale. C’est le mouvement de votre colonne qui se transmet à vos membres. Vous êtes cette algue ballotée par les flots. Par cet exercice, vous développez la fluidité de vos mouvements.

 

Ces 3 exercices devraient vous permettre d’acquérir une plus grande conscience des mouvements naturels de votre corps et une plus grande connexion avec votre intuition. En vous mettant à l’écoute de votre corps et en captant de plus en plus de subtilités, vous allez acquérir plus de concentration et de présence. Vous donnez à votre inconscient l’autorisation d’agir pour votre mieux être et avancez vers votre vérité.

 

Le travail de la relaxation à l’Actors Studio

La lecture de cette semaine est consacrée à la relaxation et au travail à l’Actors Studio. Dans notre travail d’acteur, on sent que la tension nous empêche de nous sentir libre et à l’aise. Lorsque nous sommes tendus, nos gestes sont rigides, nous nous sentons mal à l’aise et notre créativité semble bloquée.

Le livre Le Travail à l’Actors Studio est un recueil de cours donnés par Lee Strasberg à l’Actors Studio. Si vous vous intéressez à ce mythique studio d’acteurs, vous en apprendrez beaucoup sur ce qu’ils faisaient réellement. Je le recommande évidemment pour tous ceux qui s’intéressent au jeu d’acteur et à la psychologie humaine.

Cet extrait nous permet de comprendre comment Lee Strasberg travaillait la relaxation avec ses acteurs.

 

Écoutez cet extrait ici : [dewplayer:http://www.etreacteur.fr/wp-content/uploads/2012/04/Le-travail-a-l-actors-studio-la-relaxation.mp3]

Lien Amazon : Le Travail à l’Actors Studio :

 

 

 

Où trouver les adresses des directeurs de castings : www.assorda.com

Récupérer les adresses mails des directeurs de castings n’est pas toujours facile quand on ne sait pas où chercher. Dans cette vidéo, j’ai filmé mon écran pour vous présenter le site de l’Association des Responsables de Distribution Artistique (A.R.D.A). Le Responsable de Distribution Artistique est celui ou celle qu’on appelle plus communément Directeur de Casting.

L’A.R.D.A se charge de défendre les droits et les intérêts des Responsables de Distribution Artistique et d’oeuvrer à la reconnaissance de ce métier.

Le site www.assorda.com regroupe les membres de l’A.R.D.A et met à notre disposition certaines informations à leur sujet, c’est ce que nous allons voir tout de suite dans cette vidéo :

 

 

Utilisez votre mémoire pour améliorer votre confiance en soi

L’extrait d’aujourd’hui provient d’un livre publié pour la première fois en 1959 : La Magie de Voir Grand. Dans ce livre, l’auteur livre une variété d’idées et de techniques pour améliorer sa vie et réussir dans ses projets. Le sous-titre de la version française est très explicite : « Fixez-vous des buts élevés… et dépassez-les ! ».

J’ai sélectionné un extrait concernant la confiance en soi et l’utilisation de notre mémoire. Ces deux conseils clés pour avoir confiance en soi sont très simples :

1- Ne déposez que des pensées positives dans votre mémoire.

2- Ne retirez que des pensées positives de votre mémoire.

 

Écoutez cet extrait de La Magie de Voir Grand : [dewplayer:http://www.etreacteur.fr/wp-content/uploads/2012/04/Lamagie-de-voir-grand-la-confiance.mp3]
La Magie de Voir Grand sur Amazon.fr

 

Quels sont les bons souvenirs que vous pouvez utiliser pour augmenter votre confiance en soi maintenant ?

Pour votre personnage, quels souvenirs entretient-il dans sa mémoire ? Est-il plutôt du genre à cultiver les bons souvenirs ou les mauvais souvenirs ?

5 recommandations pour une bande demo efficace

tyler durden bande demoLa bande démo est aujourd’hui un outil indispensable pour faire sa communication et sa promotion auprès des professionnels. Entre deux surchauffes et extinction de mon pc portable (qui m’a dit de passer au mac ?), j’ai pu trouver quelques informations sur la bande démo et surtout comment faire pour qu’elle soit efficace.

Même si certains directeurs de castings ou réalisateurs s’en passent volontiers, la bande démo est incontournable pour se faire connaître auprès de la majorité des professionnels. Internet étant devenu l’outil privilégié de partage des informations, un lien vers votre bande démo est un atout considérable à chacun de vos mails. J’ai même vu dernièrement une annonce dans laquelle il était précisé que seules les candidatures avec bande démo seraient étudiées…

 

D’après les informations que j’ai pu trouver, voici 5 recommandations pour faire une bande démo efficace :

 

Votre bande démo doit vous vendre en tant qu’acteur !

 

Votre bande démo est un outil à votre service. Elle doit vous représenter, montrer vos qualités d’acteur, et la manière dont vous pourriez être employé. Et elle doit faire cela de manière concise et excitante.

Votre bande démo doit être courte et efficace

 

Votre bande démo ne devrait pas excéder 2-3 minutes. Si vous avez peu d’images, réduisez encore. Il vaut mieux faire une bande démo courte et intéressante qu’une bande démo à rallonge où les trois quarts sont du remplissage.

Selon votre cible, vous pouvez adapter la durée de votre bande démo :

– Les directeurs de castings veulent voir si vous êtes capables d’interpréter le rôle dans lequel ils vous imaginent, ils se font leur avis en une minute maximum.

– Les agents veulent être sûr de vos qualités de jeu pour déterminer s’ils peuvent ou non investir sur vous, en 2-3 minutes c’est fait.

– Les producteurs et réalisateurs ont sans doute déjà vu une partie de votre travail et souhaitent en voir plus, dans ce cas vous pouvez allonger à 5 minutes. Cela concerne surtout les comédiens qui sont déjà bien intégré et qui ont beaucoup d’images de bonnes qualité.

Évitez également de mélanger la pub et le théâtre avec la fiction. Vous pouvez éventuellement faire une bande demo spécifique selon la cible que vous visez. Si vous utilisez des captations de spectacles, soyez très exigeant sur la qualité. La vidéo enregistrée par Mamie au dernier rang ne vous servira pas !

Montrez vous dans votre emploi

 

Utilisez les extraits de scène qui correspondent à votre emploi, c’est à dire aux rôles que vous pourriez jouer naturellement. Le cinéma est une question de crédibilité. Selon votre type et votre personnalité, vous êtes naturellement destiné à un certain type de rôle. Prenez-en conscience et utilisez le à votre avantage. Au cinéma, vous devez avoir la gueule de l’emploi, surtout en début de carrière. Vous vous vendez pour les rôles auxquels vous pouvez correspondre. Montrez vous d’abord dans les rôles pour lesquels ils vous imagineraient facilement.

 

Montrez votre palette

 

Cela dit, votre bande démo doit aussi présenter différentes facettes de votre jeu et montrer votre palette. Une fois les professionnels rassurés sur vos qualités naturelles dans votre emploi, donnez leur l’occasion d’en voir plus et de vous imaginer dans d’autres rôles. De même, si vous avez des compétences particulières (équitation, arts martiaux, cascades, instrument de musique, chant, etc…) que vous avez déjà utilisé à l’image, mettez les en avant.

 

Montrez vous et surtout vous

 

Centrez votre bande démo sur vous. L’histoire de la scène dans laquelle vous êtes n’est pas intéressante pour votre bande démo, ce qui intéresse les professionnels, c’est votre jeu à vous. Éliminez donc les plans trop longs sur votre partenaire et toutes les images où on vous voit à peine.

Il est préférable que votre bande démo s’ouvre et se termine sur un plan de vous pour bien imprimer votre image dans l’esprit de la personne qui vous regarde. N’oubliez pas d’insérer votre nom et vos coordonnées évidemment, avec éventuellement une photo pro extraite de votre book.

Préférez les gros plans et les moments dramatiques forts. Vous mettrez les scènes de meilleures qualité au début de votre bande démo, ainsi que les scènes où vous jouez avec quelqu’un de connu. Si par exemple vous avez donné la réplique à Vincent Cassel ou Audrey Tautou, mettez-le en avant.

 

Privilégiez la qualité et la simplicité

 

La qualité de l’image et du son est également un critère important pour le choix de vos scènes. De manière générale, évitez les scènes trop sombres, celles où on ne vous voit pas, et celles où on ne vous entend pas. Prenez les extraits où on vous voit bien, et où on vous entend parfaitement !

Le montage doit être simple et dynamique. Il ne s’agit pas de montrer de beaux enchaînements et de supers effets entre les scènes. Vous voulez que toute l’attention soit portée sur vous. Préférez donc un montage simple avec des coupes directes. Incrustez le titre du film et le réalisateur à chaque scène.

Évitez la musique et les enchaînements d’images ou les montages de photos. Ne faites pas un clip musical de vos costumes ! Vous voulez montrer votre jeu.

 

Si vous en avez les moyens, utilisez les services d’un professionnel. Assurez vous qu’il connaisse les impératifs de la profession et qu’il sache comment vous mettre en valeur et vous vendre.

Commencez par faire une sélection des meilleures scènes que vous avez en notant bien le timecode de la partie qui vous intéresse. De cette manière, vous gagnerez du temps au moment de rencontrer votre monteur.

Si vous n’avez pas les moyens de faire appel à un professionnel, faites votre montage vous même en suivant ces indications.

 

 

Pour en savoir encore plus sur la bande démo, vous pouvez aller visiter http://www.lademoducomedien.com/aide-demo (site qui regroupe des démos de comédiens)

 

 

 

 

L’Actors Factory : un studio d’acteurs à Paris

studio acteurs parisBeaucoup d’entre vous se demandent quelle formation suivre pour devenir acteur de cinéma. Je n’ai évidemment pas testé toutes les écoles et studios de Paris, mais j’ai trouvé la formation qui me convient le mieux et qui me donne le plus confiance en ma réussite.

J’en parlais avec enthousiasme en Septembre dernier dans mon article « Je commence une nouvelle formation à l’Actors Factory !« . Dans cet article, je vous faisais part de mon enthousiasme à l’idée de commencer cette formation avec des professeurs que j’admire et qui sont passionnés et généreux.

Après 6 mois de formation, je peux faire un premier bilan de cette formation et vous en dire un peu plus.

 

Connais-toi toi même !

 

Plus qu’une école, l’Actors Factory est un studio d’acteurs professionnels.

En tant qu’acteur, notre instrument est notre personne entière. Notre corps, nos émotions, notre voix, notre âme, toute notre personne est impliquée dans l’acte de jouer. A l’Actors Factory, nous travaillons donc d’abord sur nous mêmes, sur notre instrument, avec l’ambition d’être le plus disponible et le plus présent possible. C’est un travail de découverte, d’acceptation et de célébration de soi que nous faisons en étant habilement guidés par Tiffany Stern.

En 6 mois de travail, j’ai appris à m’assumer et à assumer ma propre puissance. J’ai appris à mettre mon attention sur mon partenaire plutôt que sur moi même ce qui me permet d’être beaucoup plus à l’aise et plus à l’écoute. Je me sens plus libre et plus vrai, et mon enthousiasme et ma confiance en moi s’est décuplée.

J’ai appris à vivre vraiment les situations plutôt que de montrer les sentiments.

 

Une méthode de jeu adaptée à la culture française.

 

Tiffany est américaine, et son expérience en France lui a permis d’adapter la méthode Meisner à la culture française. Et oui, car nous autres français avons des habitudes que n’ont pas les américains (dire non à tout par exemple !).

L’exercice de base est l’exercice répétition, qui consiste à improviser à partir d’une observation sur son partenaire. Deux personnes sont assises face à face. Tiffany dit « go » et les deux personnes lèvent la tête pour s’observer. L’un commence par une observation  que l’autre doit répéter (ex : ‘tu es puissant – je suis puissant- etc’). Cette observation devient le texte de l’improvisation qui s’ensuit, et derrière ces mots passe la situation, la relation, et les actions que l’ont exerce sur l’autre.

Tiffany Stern, une coach humaine, généreuse, ambitieuse et aimante.

 

Tiffany est adorable en tant qu’être humain, et redoutable en tant que coach ! Elle a la capacité de voir ce qui marche ou ce qui ne marche pas dans une scène et de trouver les moyens d’y remédier. C’est important pour un acteur d’avoir un coach qui croit en nous, et c’est vraiment le cas avec Tiffany. Quand elle nous regarde, elle ne voit pas l’acteur râté que beaucoup de professeurs blasés voient dans leurs élèves. Elle voit l’acteur qui a du succès parce qu’il a une formation solide.

Quand elle nous dit que son rêve est de danser avec nous sur le tapis rouge, on ne peut qu’avoir envie de le réaliser !

 

Eric Bartonio, un technicien professionnel du Cinéma

 

Le deuxième professeur que nous avons à la Factory est Eric Bartonio. Vous pouvez regarder sa filmographie sur IMDB, vous verrez qu’il connaît le métier et le milieu.

Eric nous enseigne le métier d’un point de vue technique, c’est à dire du point de vue du réalisateur : qu’est-ce que le réalisateur va attendre de nous sur le plateau. Il a travaillé avec de grands noms de ce métier et son enseignement est précieux, sans compter qu’il connaît du monde !

Il nous enseigne donc le jeu à la caméra, l’analyse de scénario et nous prépare aux castings.

 

L’ambiance du groupe

 

Si vous cherchez un endroit où vous lâcher, explorer ce que vous êtes, dépasser vos limites, vous amuser dans une ambiance professionnelle, c’est l’endroit rêvé ! Tiffany est très sélective sur les personnes qui intègrent l’Actors Factory, et elle fait notamment attention à 2 choses : le professionnalisme, et la personnalité. Elle choisit des personnes qui pourront travailler ensemble et qui pourront se soutenir dans le métier.

L’ambiance est très familiale, nous sommes une famille d’artistes qui évoluont ensemble.

 

Le lieu

 

Le lieu se prête particulièrement bien à cette ambiance. C’est très convivial et chaleureux. Il y a des cousins pour s’asseoir confortablement, une petite cuisine où l’on peut réchauffer nos plats et faire notre thé, une petite cabane cosy recouverte de moquette pour se retrouver avec plus d’intimité…

 

Une boite de production

 

L’Actors Factory a le statut de boite de prod. Ce n’est pas une école mais un véritable studio d’acteurs qui vise la production cinématographique avec un jeu de qualité. Le but de Tiffany est de former d’excellents acteurs pour produire ensuite d’excellents films avec eux.

 

Combien d’heures par semaine ?

 

Il y a 2 formules de cours :

Le cours light, une fois 4 heures par semaine.

Le cours intensif : 2 fois 4 heures par semaine avec Tiffany auxquelles s’ajoutent 4 heures avec Eric Bartonio à partir de Mars.

Le cours intensif est un programme sur 2 ans qui permet d’acquérir une méthode complète pour aborder les rôles et les tournages.

 

Et combien ça coûte ?

 

Les tarifs peuvent sembler assez élevés par rapport à d’autres formations.

Pour le cours intensif, cela revient à 3150€ l’année.

Pour le cours light, il me semble que c’est 190€ par mois.

 

Alors, est-ce que ça vaut le coup ?

 

Pour moi ça vaut vraiment le coup, cette formation m’a déjà appris énormément de choses sur moi même et me permet de progresser dans un environnement motivant. Evidemment, ce n’est pas pour tout le monde, il faut accepter d’entrer dans une famille artistique où chacun s’engage personnellement. Ce n’est pas comme un cours où on vient pour apprendre quelques trucs, c’est un studio où on se permet d’être vulnérable et de changer, pour grandir.

Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille de visiter le site www.actorsfactory.fr et de vous inscrire pour nous rendre visite à un cours ouvert ( un vendredi sur deux, nous faisons l’exercice répétition en présence d’invités, l’ambiance est très électrique ) …
Le teaser de l’Actors Factory :

Le premier pas pour une carrière d’acteur : croire à sa carrière d’acteur !

croyance-acteurLe métier d’acteur est basé sur notre capacité à croire. Croire à ce que nous faisons sur scène, mais aussi à ce que nous faisons hors de la scène. Ce à quoi vous croyez sur scène crée la réalité de la scène, ce à quoi vous croyez dans la vie crée la réalité de votre vie.

Nos croyances définissent le cadre dans lequel nous évoluons. Notre vie change à partir du moment où nous changeons nos croyances sur la vie.

Paulo Coehlo rapporte l’histoire suivante :

Un dompteur de cirque parvient à dresser un éléphant en recourant à une technique très
simple : alors que l’animal est encore jeune, il lui attache une patte à un tronc d’arbre très
solide.

 

Malgré tous ses efforts, l’éléphanteau n’arrive pas à se
libérer. Peu à peu, il s’habitue à l’idée que le tronc est plus fort que lui.
Une fois qu’il est devenu un adulte doté d’une force colossale, il suffit de lui passer une
corde au pied et de l’attacher à un jeune arbre. Il ne cherchera même pas à
se libérer.

 

Comme ceux des éléphants, nos pieds sont entravés par des liens fragiles.
Mais, comme nous avons été accoutumés dès l’enfance à
la puissance du tronc d’arbre, nous n’osons pas lutter. Sans savoir qu’il nous suffirait
d’un geste de courage pour découvrir toute notre liberté.

Je me rappelle d’un évènement tout bête mais qui a forgé en moi une croyance extrêmement puissante. J’étais à l’école primaire, en Ce1 ou Ce2, je ne me rappelle plus exactement. J’avais fait une bêtise et j’attendais dans le bureau du directeur, en imaginant à quel point j’allais me faire gronder. Au lieu de ça, j’ai eu une simple mise en garde et je suis reparti soulagé, me sentant beaucoup mieux.

A ce moment, j’ai imaginé que mon père était quelqu’un de très puissant qui pouvait m’éviter de me faire gronder à l’école. Bien sûr mon père n’était jamais intervenu et j’avais sans doute crû cela parce que je regardais beaucoup la télé (à l’époque je croyais aussi être Superman et avoir des pouvoirs cachés qui ne se révéleraient que quand je serais grand) !

Je me suis senti protégé et j’ai développé la croyance que quelqu’un de plus puissant que moi faisait en sorte que tout s’arrange toujours.

 

Croire en soi avec l’auto-hypnose en mp3.

 

Will Smith le dit dans la vidéo que j’ai partagé sur ses secrets du succès : « La première chose avant que qui que ce soit d’autre y croie, c’est que vous devez y croire ! ».

Si vous voulez devenir acteur mais que vous vous concentrez uniquement sur les difficultés qui vous attendent, ou sur toutes les raisons pour lesquelles vous allez échouer, vous êtes déjà en train d’échouer. Encore une fois, il faut faire attention à ce qu’on met dans notre esprit, à notre nourriture mentale et spirituelle. Vous trouverez partout des exemples de personnes qui ont échoué, vous pouvez facilement trouver des preuves que c’est impossible… Mais vous pouvez aussi trouver des personnes qui ont atteint leurs objectifs et des preuves que vous pouvez aussi le faire. Faites le choix de ne regarder que les choses qui vous encouragent. Un des préceptes de Bouddha est tout simplement : « Refusez la nourriture empoisonnée à chaque fois qu’elle se présente à vous« .

Pour développer votre croyance que vous allez y arriver, faites des choses qui vont augmenter votre croyance, regardez et lisez des histoires qui vont nourrir votre croyance, parlez avec des gens qui y croient.

 

Quelles sont vos croyances sur la vie ? Quelles croyances êtes vous prêt à remplacer ? Sur une échelle de 1 à 10, quel est votre degré de croyance dans votre réussite en tant qu’acteur ?