Comment contacter ses personnages intérieurs

Au moment où j’écris, plusieurs voix se disputent dans ma tête. L’une me dit de quitter la terrasse du café où je suis installé et l’autre me dit de rédiger cet article que je voulais faire depuis déjà un moment. Une autre me dit de bien le préparer et de faire des recherches théoriques pour faire un article complet et très documenté, et une autre me dit de le faire avec spontanéité…

Ces voix vous les avez aussi. Évidemment elles vous parlent autrement et concernent votre vie. Ces voix, ce sont nos personnages intérieurs. Ce sont des archétypes qui logent dans nos pensées et se disputent le contrôle de notre vie. Toutes sont persuadées d’être indispensables dans notre vie et de savoir mieux que les autres ce qui est bon pour nous.

Ces voix sont universelles et nous y avons tous accès. Certaines se font entendre plus que d’autres. Peut-être que la voix du peureux parle plus que celle de l’aventurier, ou que le casse-cou fait plus de bruit que le protecteur…

Le problème, c’est quand ces voix se disputent tellement fort qu’il devient impossible d’agir ou de prendre une décision. Vous avez sans doute déjà fait l’expérience de prendre une décision un jour et de la changer le lendemain, parce que c’est une autre voix intérieure qui a repris le dessus…

 

Ces voix ne sont pas nous.

 

Elles sont des parties de nous. Et il est parfois bon de prendre du recul sur ces voix, de s’en détacher pour mieux les discerner et les prendre en compte chacune séparément. Cela permet de trouver le silence intérieur, le calme qui permet de prendre les bonnes décisions. Comme un dirigeant qui écoute ses conseillers et prend ensuite la meilleure décision.

 

Le Voice Dialogue permet de faire entendre ces voix et de comprendre leurs fonctions et leurs besoins. Cela peut se faire grâce à un facilitateur, ou par écrit.

Regardez cet exemple (en Anglais) :

 

Pour faire ce travail par écrit, décidez par avance quels personnages intérieurs vous voulez contacter.

Vous pouvez les identifier en pensant aux voix contradictoires qui s’expriment en vous lorsque vous pensez à ce qui vous préoccupe. Définissez ces personnages en leur donnant leur archétype (par exemple : le rebelle, le guerrier, le bon élève, l’enfant gâté, le dictateur, l’aventurier, le business-man, etc…)

Asseyez-vous confortablement, fermez un instant les yeux pour trouver le silence intérieur. Trouvez votre neutralité, l’endroit à l’intérieur de vous où vous n’êtes la proie d’aucune de ces voix.

Ensuite, connectez-vous intérieurement avec la première voix que vous voulez explorer. Et écrivez tout ce qui vous passe par la tête. Laissez cette voix s’exprimer comme si c’était vraiment un personnage qui s’exprimait à travers vous.

Lorsque vous avez fini avec la première voix, revenez à la neutralité et au silence intérieur. Prenez un moment pour vous détacher de cette voix et retrouver votre centrage.

Ensuite, allez explorer l’autre voix qui est en contradiction avec la première. Laissez là également s’exprimer pleinement. Écrivez tout ce que cette voix vous dit.

Pour finir, revenez encore une fois à votre centre et prenez le temps de vous détacher de ces voix intérieures. Vous avez à présent la capacité de vous détacher de ces voix et de faire la part des choses.

 

Les personnages intérieurs au service du jeu d’acteur

Le travail des personnages intérieurs peut aussi être utilisé pour créer des personnages. Ces personnages sont dominés plus ou moins par des voix intérieures. Et ces voix sont parfois loin de celles qui s’expriment habituellement à travers nous. Il faut donc aller les chercher pour les activer et pouvoir les utiliser sur scène.

On peut être bloqué dans certaines scènes parce que les voix intérieures du personnages sont à l’opposé de celles qui s’expriment en nous. Un travail est donc nécessaire pour les débloquer.

Il est aussi possible d’utiliser les voix qu’on a naturellement et les identifier afin de comprendre quels personnages sont les plus proches de ce qu’on dégage.

C’est le travail que fait Emmanuelle Chaulet, avec qui j’ai travaillé. Et c’est amusant et libérateur de laisser ces personnages s’exprimer.

 

2 réponses sur “Comment contacter ses personnages intérieurs”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *