[Vidéo] 3 qualités, 3 problèmes et 5 solutions pour devenir acteur

qualités devenir acteur

qualités devenir acteur

 

Dans cette nouvelle interview en vidéo, j’ai posé 3 questions à Emmanuelle Chaulet sur les qualités requises pour devenir acteur, les problèmes des acteurs, et les solutions pour les surmonter.

Emmanuelle Chaulet est spécialisée dans l’accompagnement des acteurs dans leur recherche de rôles et de projets.

J’ai suivi sa méthode qui m’a permis de surmonter mes obstacles intérieurs et de mettre en place une stratégie pour ma recherche de rôles. J’ai particulièrement apprécié le fait qu’elle comprend parfaitement les problèmes qu’on peut rencontrer dans notre parcours et qui nous bloquent dans nos démarches. C’est pour ça que j’ai voulu partager cette interview avec vous.

 

3 qualités, 3 problèmes et 5 solutions pour devenir acteur :

 

 

 

>>>Cliquez ici pour en savoir plus sur le coaching carrière d’Emmanuelle Chaulet<<<

 

3 qualités pour devenir acteur :

 

Dans l’interview, Emmanuelle parle de 3 qualités pour devenir acteur (au delà du fait de bien jouer) :

 La passion

On ne peut pas réussir dans ce métier si on n’a pas la passion. Il faut vouloir le faire et sentir intérieurement qu’on ne peut faire que ça.

 

La patience

Il faut parfois attendre des années avant d’avoir les résultats de nos actions.

 

La persévérance

Il faut pouvoir continuer malgré les échecs et les difficultés. La résilience permet de passer à autre chose et de repartir après un échec.

 

3 problèmes que rencontrent les acteurs

 

Le manque de confiance en soi

 

La route est semée d’embûches. Le travail de l’acteur est fait de remises en questions permanentes. Les acteurs sont confrontés à des échecs et des embûches qui leur font perdre facilement confiance.

 

La dispersion

Les acteurs sont des créatifs qui passent facilement d’une idée à l’autre et manquent souvent de concentration. Pour avancer dans le métier, il faut avoir un but et aller de l’avant, ce qu’on appelle « tracer ». La dispersion fait perdre du temps aux acteurs qui définissent mal leurs priorités et essaient de tout faire en même temps.

 

La négativité

Les acteurs font un travail pour être plus vulnérables, plus ouverts et n’apprennent pas à se protéger des abus et des difficultés du milieu et du métier. Toutes ces blessures se transforment en négativité qui sabote leurs efforts.

 

>>>Cliquez ici pour en savoir plus sur le coaching carrière d’Emmanuelle Chaulet<<<

5 solutions pour devenir acteur

La cohérence

Savoir pourquoi on fait ce métier permet de garder une cohérence dans son parcours et d’éviter la dispersion dans des projets qui ne font pas avancer.

 

La réflexion sur soi

Bien se connaître est indispensable pour se présenter au monde. Il faut savoir qui on est, comment on nous perçoit, qu’est-ce qu’on veut dire, etc…

 

Le dialogue intérieur

Nous sommes composés de différentes parties de nous même qui agissent comme des personnages intérieurs, des archétypes. Certains de ces archétypes agissent dans le sens contraire d’autres archétypes et parfois dans le sens contraire de ce qu’on voudrait. Il est nécessaire de comprendre quels sont ces archétypes pour les utiliser dans notre jeu et notre communication mais aussi pour changer certains comportements.

 

La décision de changer

Si on fait toujours les mêmes choses, on aura toujours les mêmes résultats. Si on veut que les choses changent, il faut agir différemment, décider des changer les choses et mettre en place de nouvelles habitudes, de nouvelles croyances,  de nouveaux comportements.

 

Les outils de communication

Après ce travail sur soi, on peut mettre en place ses outils de communication, les photos, la bande-démo, etc… Ces outils seront mis en place en fonction de nos archétypes intérieurs dominants et de la manière dont on est perçu par les autres.

 

 

>>>Pour aller plus loin : Cliquez ici pour en savoir plus sur le coaching carrière d’Emmanuelle Chaulet<<<

 

Découvrez le livre d’Emmanuelle Chaulet : A Balancing Act

Ce livre est en anglais et apporte un éclairage majeur sur les liens entre le métier d’acteur, le jeu et les difficultés des acteurs. C’est à la fois un livre sur le jeu et sur le développement personnel nécessaire pour avancer dans sa carrière d’acteur, tout en restant sain et équilibré. Emmanuelle utilise son expérience d’actrice, de coach et d’enseignante pour partager le résultat de ses recherches sur les thérapies énergétiques appliquées au métier d’acteur.

a balancing act

Cliquez ici pour commander le livre sur Amazon

 

 

8 étapes pour devenir acteur de cinéma

devenir acteur

de niro taxi

 

La semaine dernière, j’ai participé à la Visio conférence d’Emmanuelle Chaulet concernant les 8 étapes pour gérer sa carrière d’acteur.

Voici un récapitulatif des 8 pour devenir un acteur à succès :

Les 8 étapes pour devenir un acteur à succès

 

1ère étape pour devenir acteur :

Définir son rêve et sa vision

Le rêve est la base. Plus il est clair et plus on y croit, plus il a de chance de se réaliser. Il faut bien savoir ce que l’on veut faire dans ce métier pour canaliser notre énergie dans la bonne direction. La première étape est donc de définir son rêve de manière claire et excitante. Cela peut se faire par l’écriture, des collages d’images, etc… On peut se poser la question : si j’arrive à devenir acteur, quelle sera ma vie ?

 

2ème étape pour devenir acteur :

Connaître ses atouts

Nous avons tous des atouts qui vont nous aider à devenir acteur et à développer notre carrière. Que ce soient des traits de personnalité ou des personnes de notre entourage qui peuvent nous aider, nous pouvons nous en servir pour nous développer. La deuxième étape consiste donc à préciser ces atouts de manière à en maximiser le potentiel.

 

3ème étape pour devenir acteur :

Connaître les obstacles qui se dressent sur notre route

Certains obstacles peuvent nous ralentir et empêcher notre progression. Cela peut être des personnes ou des événements, ou des attitudes internes, la petite voix intérieure qui pratique l’auto-sabotage. La troisième étape consiste donc à préciser ces obstacles qui nous empêchent de devenir acteur afin de les éviter.

 

4ème étape pour devenir acteur :

Mettre en place des stratégies pour surmonter ces obstacles

Une fois ces obstacles bien définis, on peut mettre en place une stratégie afin de les surmonter. Aucun obstacle n’est insurmontable ! La quatrième étape est donc une réflexion stratégique sur la manière de dépasser ce qui peut nous bloquer sur le parcours pour devenir acteur.

 

5ème étape pour devenir acteur :

Définir sa palette de personnages

Même si on aimerait bien pouvoir tout jouer, les personnes qui nous emploient recherchent des acteurs pour des personnages bien précis. A partir de notre connaissance de nous même, on peut établir une palette de personnage : les personnages dans lesquels il sera plus facile d’être employé. Ce sont des archétypes qu’utilisent notamment les auteurs dans la création de leurs rôles. La cinquième étape consiste donc à définir une palette de 2-3 personnages dans lesquels on pourra facilement se représenter. C’est plus facile de devenir acteur dans un type de rôle précis que de vouloir tout faire tout de suite.

 

6ème étape pour devenir acteur :

Créer son plan d’action

Pour être sûr d’avancer, un plan d’action est indispensable. C’est le système qui nous permettra d’agir chaque jour dans la bonne direction et d’avancer pas à pas. La sixième étape consiste donc à se fixer des objectifs, des actions régulières et un système d’organisation qui nous soutiendra quotidiennement dans notre démarche pour devenir acteur.

 

7ème étape pour devenir acteur :

Cultiver son réseau et prendre des contacts

On sait que le réseau est indispensable pour devenir acteur. Cette septième étape permet donc de développer les outils et les automatismes pour prendre contact avec les professionnels et garder ce contact régulièrement à travers notamment les réseaux sociaux.

 

8ème étape pour devenir acteur :

Développer ses outils marketing d’acteur

Souvent mis en avant dès le début, les outils marketings arrivent en fait en dernier, lorsqu’on a fait tout le travail stratégique pour savoir ce que l’on va vendre et à qui. Les outils marketings seront alors plus ciblés et plus efficaces. Cette dernière étape consiste donc à développer les outils marketing (photos, bande-démo, site web) qui permettent de mettre en avant notre palette de personnages.

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les 8 étapes pour devenir acteur et le stage d’Emmanuelle Chaulet :

>>>CLIQUEZ ICI !

 

 

 

Découvrez le livre d’Emmanuelle Chaulet : A Balancing Act

Ce livre est en anglais et apporte un éclairage majeur sur les liens entre le métier d’acteur, le jeu et les difficultés des acteurs. C’est à la fois un livre sur le jeu et sur le développement personnel nécessaire pour avancer dans sa carrière d’acteur, tout en restant sain et équilibré. Emmanuelle utilise son expérience d’actrice, de coach et d’enseignante pour partager le résultat de ses recherches sur les thérapies énergétiques appliquées au métier d’acteur.

a balancing act

Cliquez ici pour commander le livre sur Amazon

 

4 étapes pour devenir acteur et le rester

Devenir acteur revient en quelque sorte à monter une entreprise. Certes, nous sommes des artistes, et nous sommes à la fois l’oeuvre et le créateur. Nous sommes aussi les promoteurs de notre art, les vendeurs de notre oeuvre.

 

entourage devenir acteur

 

Comme pour n’importe quel business, le business de l’acteur passe par différentes phases. Afin de devenir acteur et le rester, on doit passer par 4 phases consécutives.

 

1. Devenir acteur : la proposition

C’est la phase de démarrage. Personne ne connaît encore le produit que l’on vend et il nous faut le faire connaître. On le propose donc aux agents, aux directeurs de castings, aux réalisateurs, etc…

Vous êtes peut-être encore dans cette phase, c’est mon cas et c’est le cas de la plupart des acteurs. Cette phase peut durer éternellement si personne n’accepte notre proposition.

C’est dans cette phase que l’on fait notre étude de marché, qu’on met en valeur la spécificité de notre produit par rapport aux concurrents, on donne davantage que ce que l’on reçoit. On enchaîne les projets bénévoles, on fait une bande-démo, on contacte les agents et les directeurs de castings, on fait du bénévolat sur les festivals, etc…

2. Devenir acteur : la consolidation

Notre proposition a trouvé preneur !  On a réussi un casting et on a obtenu un rôle :  on se sent devenir acteur. Fort de cette réussite, on obtient un autre rôle, puis un autre, et encore un autre, etc…

Les directeurs de castings commencent à nous connaître, mais ne pensent pas toujours à nous en premier lieu. Il faut continuer de les démarcher pour les garder informés sur notre produit. On consolide peu à peu notre position sur le marché mais elle est encore fragile. Il faut encore être très attentif et éviter les erreurs.

A ce stade, le manque de professionnalisme ne pardonne pas. On peut toujours trouver quelqu’un pour nous remplacer.

3. Devenir acteur : l’accélération

Notre position sur le marché est solide. Les professionnels nous connaissent et nous apprécient. Le public en redemande. Il suffit d’un grand rôle et les projets s’enchaînent.

Alors qu’avant vous étiez obligés de chercher le client devant votre boutique, maintenant les clients se présentent spontanément. Bientôt vous devrez canaliser la file qui se fait sur le trottoir .

On reçoit des propositions tous les jours, les scénarios s’accumulent et notre agenda est rempli pour les 3 ans à venir. On enchaîne les festivals, des réalisateurs dont on n’espérait même pas serrer la main nous invitent à déjeuner, les journalistes veulent tout savoir sur nous, et il devient difficile de sortir dans la rue sans être reconnu.

A cette étape, on sait qu’on a réussi à devenir acteur.

4. Rester acteur : La stabilisation

On a atteint notre vitesse de croisière. Le monde du cinéma n’a plus de secrets pour nous. Notre carrière est stable : on a le choix de nos projets, et on sait que ce sera toujours le cas.

Notre nom est établit dans la profession et dans le public. Une erreur de changera pas notre carrière. On peut continuer à prendre des risques pour rester dynamique, ou continuer à faire ce qu’on sait faire.

 

On peut aussi décider d’attaquer un autre marché et dans ce cas recommencer dans les premières phases. C’est le cas des acteurs français qui travaillent à Hollywood. Leur proposition est passée grâce à un film qui a eu du succès (The Artist ou Intouchables par exemple), et ils doivent consolider leur image sur le marché américain et international pour devenir acteur au niveau mondial.

4 façons de croire en soi davantage

Croire est la première étape vers la réalisation de nos rêves. Croire en soi, croire en ses rêves, croire en sa bonne étoile… Y croire est indispensable pour pouvoir accomplir quoi que ce soit. 

jean-dujardin-et-son-oscar-de-meilleur-acteur

 

Si vous voulez devenir acteur, vous devez d’abord croire que vous pouvez devenir acteur. C’est ce que Will Smith disait dans sa vidéo, c’est ce que tous ceux qui ont accomplit quelque chose dans leur vie disent : j’y croyais avant de le réaliser.

Utilisez cette séance d’auto-hypnose en mp3 : Croire en soi.

1. Ne mettez pas de limite de temps sur les choses

L’univers a son propre agenda dont vous n’avez pas idée. Si vous mettez une limite de temps sur les choses, vous abaissez votre niveau de croyance. Vous pouvez croire que vous aurez un premier rôle un jour dans votre vie, mais si vous voulez que cela soit le cas avant l’année prochaine, votre niveau de croyance risque de baisser. Plus vous croyez qu’une chose peut arriver, plus vite elle arrivera. Vous savez que vous allez devenir acteur, simplement vous ne savez pas encore quand.

 

2. Inspirez vous de ceux qui l’ont fait

D’autres personnes ont réussi à faire ce que vous voulez faire avant vous. Au lieu de regarder les milliers d’acteurs aigris ou qui abandonnent, regardez ceux qui persévèrent et réussissent. D’autres sont devenus acteurs avant vous, vous pouvez devenir acteur vous aussi ! Lisez des biographies et des auto-biographies, regardez des reportages et des interviews, etc… Cela vous aidera à croire en vous même et à augmenter votre confiance en soi.

 

3. Utilisez des images motivantes

Notre cerveau fonctionne principalement par images. C’est bien pour ça qu’on parle d’imagination, non ?

Schwarzenegger raconte dans son autobiographie qu’il avait couvert sa chambre de posters de bodybuilders quand il a commencé à s’entraîner. Entourez vous d’images qui représentent ce que vous voulez, vous devez vous sentir bien en regardant ces images.

Le cerveau ne fait pas vraiment la différence entre ce qui est imaginaire et ce qui est réel. C’est d’ailleurs pour ça qu’on peut être vrai dans des circonstances imaginaires. Sans cette capacité du cerveau à réagir à l’imagination de la même manière qu’à la réalité, on ne pourrait pas être acteur.

Quelle serait votre vie si vous étiez déjà devenu acteur ? Comment vous sentiriez vous si votre confiance en soi était le double ou le triple de ce qu’elle est maintenant ?

En vous entourant d’images positives de ce que vous voulez, votre cerveau y réagira comme si c’était réel. Et ce sera bientôt le cas…

 

Augmentez votre motivation grâce à cette séance d’hypnose en mp3 : Croire en Soi.

4. Fixez vous des objectifs atteignables

Les personnes qui ont de grands rêves ont parfois tendance à oublier que le sommet s’atteint par étape. Il n’y a pas d’ascenseur, il faut prendre l’escalier. Commencez par des objectifs auxquels vous croyez à 100% et une fois que vous les aurez atteints, passez aux suivants. Croire en soi, c’est d’abord croire qu’on peut atteindre les objectifs qu’on s’est fixé.

Le succès construit la confiance et la confiance génère l’activité.

Mieux vaut se fixer un petit objectif et l’atteindre que se fixer un gros objectif et échouer. Une fois le premier objectif atteint, le suivant sera plus accessible.

 

 

Les 10 leçons de Schwarzenegger sur la réussite

Arnold-SchwarzeneggerJe viens de terminer un livre passionnant de 800 pages : l’autobiographie d’Arnold Schwarzenneger. Je trouve qu’il est toujours intéressant de s’inspirer du parcours de personnes qui ont réussi là où on voudrait réussir. Schwarzenneger n’est pas un acteur que j’admire particulièrement pour son jeu, mais je l’admire pour son parcours.

Dans son auto-biographie, il livre honnêtement son parcours et sa manière de penser. Après avoir lu de nombreux livres sur le développement personnel et la réussite, j’étais fasciné de voir à quel point il avait appliqué tout cela naturellement. Dans un prochain article, je vous partagerai les points que je retiens de son parcours au regard des autres livres plus théoriques que j’ai lu.

Dans cet article, je vais vous donner  les 10 règles de la réussite que Schwarzenneger donne lui-même dans son livre. Je vous invite à faire comme moi et à vous demander où vous en êtes par rapport à ces 10 règles.

 

1- Changez vos handicaps en avantages

Schwarzenneger a travaillé dur sur son accent et son physique. Les agents d’Hollywood lui disaient que son physique hors norme et son accent seraient un handicap. Il les as utilisé pour en faire sa marque de fabrique.

Ma particularité physique évidente est que je suis métis franco-vietnamien. J’ai longtemps cru que je n’aurais aucun rôle à cause de ça, et j’ai petit à petit changé ma mentalité par rapport à ça. Aujourd’hui je sais que cela me fait ressortir de la masse et qu’en conséquence je peux viser des premiers rôles inspirés par cette particularité.

2- Quand quelqu’un vous dit non, vous devriez entendre oui.

Schwarzenneger a accomplit énormément de choses que l’on disait impossible de sa carrière d’acteur à celle de gouverneur, il n’a jamais cru quiconque lui disant qu’une chose était impossible à réaliser.

J’essaie de développer cette attitude dans ma vie quotidienne. Néanmoins il m’arrive encore de penser qu’une chose est impossible ou de me sentir mal lorsqu’on me dit qu’une chose est impossible.  J’entends encore le non assez souvent. J’ai commencé assez récemment à appliquer une technique nommée EFT pour me libérer de mes croyances négatives et c’est efficace pour diminuer le ressenti négatif lié à certaines croyances.

3- Ne suivez jamais la foule, allez là où il n’y a personne.

Schwarzy a toujours fait les choses à sa façon et à toujours visé le sommet. Il y a toujours moins de monde au sommet. Mieux vaut faire les choses à sa façon plutôt que de faire comme tout le monde.

Je vise également le sommet, je sais qu’avec mon physique je ne peux viser que des rôles principaux ou des apparitions insignifiantes… Donc je préfère les rôles principaux.

Beaucoup de comédiens et comédiennes acceptent de galérer et finissent par accepter que dans 10 ans ils galéreront encore à renouveler leur statut. Résultat ils ne se donnent pas à fond et obtiennent ce qu’ils ont visé : un résultat médiocre.

 

4 – Quoi que vous fassiez dans la vie, vendre en fait partie.

Schwarzenneger est infatigable lorsqu’il s’agit de faire sa promotion. De sa carrière de bodybuilder à celle d’acteur puis de gouverneur, il a toujours été excellent pour vendre ses idées, ses films, sa vision de la vie.

Je ne suis certainement pas un vendeur né, au contraire. C’est pourquoi je m’éduque dans le domaine du marketting. Je lis des livres, je suis des blogs, et je commence à penser en terme de vente.

 

5- Ne laissez jamais la fierté se mettre en travers de votre chemin.

Même au plus haut niveau, il faut avoir l’humilité de se remettre en question. Schwarzenegger n’a jamais hésité à reconnaître ses torts pour en tirer les leçons.

J’ai faillit laisser ma fierté se mettre en travers de mon chemin et ça a été une bonne claque cette année. J’avais laissé mon ego empiéter sur mon travail et sur l’ambiance de mon groupe de travail. Dans un groupe, chacun à ses responsabilités. Reconnaître les siennes, c’est aussi permettre aux autres de reconnaître les leurs.  S’il faut ramper pour passer sous la clôture, rampons !

 

6- Ne pensez pas trop.

La pensée consomme de l’énergie qui est nécessaire à l’action. Si on commence à penser à tous les obstacles qu’on pourrait rencontrer, on peut passer son temps à réfléchir et ne jamais agir. Parfois, il vaut mieux en savoir le moins possible, se lancer, et apprendre sur le tas.

Il n’y a que la pratique de la méditation qui me permet d’éviter de trop penser. J’en ai besoin et je sens nettement la différence dans ma vie lorsque je pratique et que je ne pratique pas.

Je me suis lancé dans la carrière d’acteur sans trop y réfléchir, j’ai commencé ce blog sans y penser plus que ça… Je pense beaucoup, mais quand j’ai une vision enthousiasmante dans mon esprit, j’ai la capacité à me lancer.

Lors d’une scène, il faut faire sa préparation en amont, mais si on continue d’y penser lorsque l’on joue, on ne peut pas être présent. Il faut lâcher la préparation pour se connecter à la scène et à notre partenaire.

 

7 – Oubliez le plan B.

S’il n’y a pas de plan B, le plan A doit fonctionner. Préparer un plan B, c’est prendre une attitude défaitiste. Will Smith le dit aussi dans cette vidéo : « Il n’y a pas de raison d’avoir de plan B parce que cela distrait du plan A ».

Il m’arrive encore d’avoir des plans B, ou des plans mal définis. Mais je n’ai pas de plan B pour ma carrière d’acteur. Je ne ferai pas autre chose si ça ne marche pas. Pendant un moment, j’ai eu l’impression que ce blog devenait une sorte de plan B, c’est pourquoi j’ai passé moins de temps dessus. En fait, il s’agit plutôt de faire le tri entre ce qui entre dans le plan A et ce qui n’en fait pas partie.

 

8 – Vous pouvez utiliser l’humour outrageux pour prendre votre revanche.

Schwarzenegger a subit quelques humiliations, mais il n’a pas perdu son sens de l’humour. Au contraire, il s’en est servi.

Si j’ai un jour une revanche à prendre sur quelqu’un, j’espère que je me souviendrai de cette leçon !

9 – Il y a 24 heures dans une journée.

Schwarzenegger est devenu champion de Bodybuilding, tout en faisant du business et en étudiant à l’université. Il arrive à faire en un jour ce que d’autres mettent des semaines à faire.

J’ai beaucoup de travail à faire à ce niveau. J’ai toujours l’impression que le temps passe trop vite et que je n’ai pas le temps de faire ce que je veux en une journée. Schwarzenegger a acquit la discipline nécessaire pour réaliser ses rêves.

 

10 – Répétitions, répétitions, répétitions.

Schwarzenegger a compris en s’entraînant au bodybuilding que tout était question de répétitions. Il n’y a pas de raccourcis. Il s’est entraîné des heures pour gonfler ses muscles, il s’est entraîné des heures pour être capable de recharger et tirer au fusil à pompe à une seule main tout en conduisant une moto pour Terminator, il répétait ses discours de gouverneur des dizaines de fois avant de les prononcer en public.

Je me suis mis à la musculation, et effectivement, il n’y a pas de raccourci ! Pour que les muscles grossissent, il faut s’entraîner régulièrement. C’est une bonne école pour se forger une discipline.

 

Total Recall, l’autobiographie d’Arnold Schwarzenegger a été une bonne source d’inspiration pour moi. Sa vie m’a donné beaucoup d’inspiration au delà des quelques règles qu’il a donné sur sa réussite. Je retiens surtout qu’il a toujours été optimiste et qu’il a toujours eu une vision claire de ce qu’il voulait. Une fois cette vision dans son esprit, il n’en change plus.

Voulez-vous l’Oscar du meilleur acteur ou évitez-vous le Razzie du pire ?

oscar meilleur acteur razzie

oscar meilleur acteur razzieQuand on veut devenir acteur ou actrice, il faut une bonne dose de motivation. Il y a parfois des moments où on se décourage, et il faut retrouver la motivation pour faire tout ce que nous avons à faire.

Pour les personnes qui ont commencé tard ou qui n’ont pas encore commencé dans ce métier, la question de la motivation est d’autant plus importante parce qu’elle n’est pas naturelle.Si elle l’était, nous aurions commencé beaucoup plus tôt.

En ce qui me concerne, j’ai encore des difficultés à trouver ma motivation et si je ne me nourrissais pas sans arrêt de livres et d’audios sur la réussite personnelle, je me laisserai facilement submergé par les problèmes et le découragement.

 

En lisant l’autobiographie d’Arnold Schwarzenegger, j’ai appris beaucoup de choses sur la motivation et la réussite. J’avais déjà lu beaucoup de ces choses dans d’autres livres, mais le fait de lire son histoire personnelle et de retrouver les mêmes ingrédients de la réussite me permet d’absorber ces informations d’une manière différentes.

Arnold Schwarzenegger a pris toutes ces décisions en fonction d’une chose : son rêve. Il fait certaines choses ou n’en fait pas d’autres en fonction de ce qu’il veut obtenir.

 

2 pensées qui guident nos choix

 

Quand nous avons un choix à faire, nous pouvons être motivés par deux choses : le désir de gagner, ou la peur de perdre. Nous faisons ou ne faisons pas quelque chose soit parce que nous voulons obtenir quelque chose, soit pour éviter une perte, une souffrance.

 

Les personnes qui réussissent, et Schwarzenegger en est un bon exemple, font ou ne font pas certaines choses parce qu’elles espèrent obtenir un gain. Les personnes qui échouent font ou ne font pas certaines choses pour éviter une souffrance.

 

Quand j’ai entendu cela dans un des audios que j’écoute sur la réussite personnelle, j’ai été frappé par la simplicité de cette vérité. C’est une de ces vérités qui prend 5 minutes à comprendre, et toute une vie à maîtriser.

 

Fuir ou forcer ne permet pas de gagner

 

Ces derniers temps, j’ai eu une baisse de motivation dans la rédaction de ce blog, dans mon travail d’acteur et dans ma recherche de rôles. Je me disais que je devais rédiger des articles, travailler mes scènes et rechercher de nouveaux rôles pour éviter la douleur de perdre mon audience, de rater ma scène ou de ne pas avoir de nouvelles images à montrer. Et je me suis bien rendu compte que je ne fonctionne pas avec la peur, ça ne me motive pas.

Dès que je crois devoir faire quelque chose pour éviter une douleur, j’adopte l’un ou l’autre de ces comportements :

– Je fuis : je procrastine, je remet au lendemain, ou je trouve quelque chose pour me distraire de ce que je dois faire.

– je force : je fais ce que je dois faire, mais je me force à le faire, je n’y prend aucun plaisir alors même que c’est quelque chose qui devrait être agréable.

 

Les acteurs donnent le meilleur d’eux mêmes pour obtenir l’oscar du meilleur acteur, pas pour éviter le razzie du pire acteur !

 

Schwarzenneger raconte dans son auto-biographie qu’en se préparant pour le titre de Monsieur Univers, il savait exactement ce qu’il allait ressentir lorsqu’il serait en haut du podium. C’est cette vision qui l’a motivé pendant ses longues heures d’entrainement….

 

A l’Actors Factory, on apprend à utiliser le même principe pour trouver la motivation de notre personnage. On doit trouver ce que le personnage gagne ou perd s’il accomplit ou n’accomplit pas sa tâche dans la scène. Selon le personnage, on utilisera plutôt l’un ou l’autre aspect.

 

En ce qui me concerne, j’ai l’impression de faire encore beaucoup de choses pour éviter la douleur ou la perte, peut-être 50%. Et vous, pourquoi faites-vous ou ne faites-vous pas certaines choses ?

 

Sites de castings : évitez les arnaques !

 

La recherche de casting est un passage obligé pour n’importe quel acteur. Ce n’est pas pour rien que les sites de castings foisonnent sur le net, un peu comme les sites de rencontre. Il y en a à toutes les sauces, de celui qui propose des petites annonces pour des courts métrage étudiant à ceux qui vous promettent de trouver le casting qui lancera votre carrière et fera de vous une star.

Notre rêve de devenir acteur ou actrice de cinéma est régulièrement exploité par tout un tas de personnes malveillantes qui ont bien compris qu’on était prêt à s’investir et à investir pour réaliser ce rêve. Dans ce milieu, les arnaqueurs sont encore trop nombreux.

Pour se protéger de ces arnaques, la précaution élémentaire est tout simplement de ne pas payer pour participer à un casting ou pour obtenir des annonces de castings.

 

Ne payez pas pour accéder à des annonces de castings !

 

Sur internet, de nombreux sites proposent des annonces de castings, souvent repiquées à droite à gauche et dont les coordonnées ne sont accesibles qu’après être passé à la caisse. Ces sites jouent sur votre désir de réaliser votre rêve, et sur votre méconnaissance du fonctionnement des castings.

Si vous tombez sur une annonce de casting qui vous intéresse mais qu’il faut payer pour y accéder, essayer de faire une recherche sur google, vous pourrez la plupart du temps trouver la même annonce sur un site gratuit.

 

Alors dans la jungle des sites de casting, comment s’en sortir ?

 

Si j’avais pu multiplier mon temps et mon portefeuille, j’aurais testé un à un chaque site pour en faire un comparatif. Mais ce travail lent et fastidieux est également inutile puisqu’il a déjà été fait !

 

Le site Stop Arnak Casting veille à éviter et dénoncer les arnaques au casting. L’équipe de Stop Arnak Casting à testé et évaluer 174 sites de casting et en a fait un classement selon plusieurs critères dont la gratuité de l’accès aux castings.

 

Pour aller plus loin, je vous conseille ce livre :
Le petit guide du casting : L’évaluation des sites de castings et assimilés pour le marché français, les pièges du recrutement à déjouer !