Comment Ressentir Les Émotions

ressentir les émotions

Dans cet article, je vais partager avec vous une technique pour ressentir les émotions  plus facilement sur scène ou dans la vie.

 

Ressentir les émotions sur scène

C’est normal de vouloir ressentir les émotions sur scène. Après tout, c’est aussi un des plaisirs du métier d’avoir la possibilité d’explorer des émotions variées. Mais il faut bien se rappeler que les émotions ne sont pas le but en soi de la scène. Il est plus important de chercher à atteindre son objectif de scène que de vouloir ressentir les émotions.

C’est votre objectif de scène qui va vous permettre de ressentir les émotions. En choisissant un objectif de scène qui vous touche personnellement, vous verrez que les émotions vont venir automatiquement.

Donc la première chose à faire pour ressentir les émotions sur scène, c’est de bien comprendre la situation et l’objectif du personnage. Sans ça, la technique que je vais partager avec vous ne sera pas très efficace.

 

Être dissocié

Si en général vous êtes peu émotif et que vous avez plutôt tendance à être coupé de vos émotions, alors peu importe si vous avez bien compris votre personnage et son objectif, vous n’arriverez pas à ressentir les émotions.

En langage d’hypnotiseur, on dit dans ce cas qu’une personne est dissociée. Ça veut dire qu’elle vit les choses comme si elle était à distance de son corps et s’observait de l’extérieur.

Être dissocié vous empêche de ressentir les émotions parce que vous êtes trop déconnecté de votre corps. Et les émotions passent avant tout par des sensations physiques. Vous avez besoin d’être plus associé, plus incarné dans le corps.

Être associé

Au contraire, certains acteurs sont très associés et très présents dans le corps. Ils rentrent à fond dans le personnage et leurs prestations sont souvent excellentes. Par contre, ils restent très associés dans leur vie et ont du mal à contrôler leurs émotions en dehors de la scène.

S’associer, c’est être dans son corps et voir les choses de son propre point de vue, en vue subjective. Se dissocier, c’est voir les choses de l’extérieur, en vue objective.

Pour maitriser ses émotions, il est important d’être capable de faire les deux.

Un exercice pour s’entrainer

Il est possible d’entrainer votre capacité à vous associer avec un exercice simple :

A l’endroit où vous êtes, visualisez vous en dissocié, de l’extérieur, comme si vous étiez au dessus de vous. Puis imaginez que vous entrez dans votre corps et ressentez la différence. Faites attention aux distances qui vous sépare de ce qui vous entoure, faites attention à vos sensations physiques. Puis imaginez à nouveau que vous êtes à l’extérieur de votre corps. Vous pouvez voir la couleur de vos vêtements, la forme de votre corps, etc. Puis entrez de nouveau dans votre corps, et ressentez la texture de vos vêtements, ressentez la position de votre corps. Vous pouvez faire comme cela plusieurs aller et retours.

Vous pouvez aussi le faire en observant une autre personne. Observez d’abord cette personne de l’extérieur, puis imaginez que vous êtes dans son corps et que vous voyez les choses de son point de vue.

 

Ressentir les émotions grâce à l’auto-hypnose

J’ai préparé une séance d’auto-hypnose en mp3 basée sur ce principe pour vous aider à mieux ressentir les émotions, que ce soit sur scène ou dans la vie.

L’accompagnement de cette séance vous aidera à utiliser et à intégrer cette technique pour être capable de ressentir les émotions sur scène ou dans la vie, ou vous en détacher si nécessaire. Il y a actuellement une offre qui sera bientôt retirée, profitez en maintenant !

Cliquez ici :

ressentir les émotionsRessentir Les Émotions

Faut-il absolument vivre les émotions ?

Faut-il absolument vivre les émotions pour les transmettre aux spectateurs ?

 

L’idée est assez répandue dans le cinéma que l’acteur doit absolument vivre les émotions pour que le spectateurs les ressente. Pourtant, après deux dessins animés et un gros navet, je me demande si c’est vraiment le cas.

J’étais en famille pour les fêtes de Noël et je me suis retrouvé à regarder La Reine des Neiges avec mes nièces. Je ne l’avais jamais vu et j’ai été pris par l’histoire, je me suis laissé entraîné dans ce monde imaginaire et j’ai été touché par le film. Pourtant, il n’y a pas d’acteur à l’écran. Personne pour vraiment vivre les émotions et me les transmettre.

Le lendemain, on a remis ça avec Le Roi Lion, et là encore, j’ai été touché et j’ai retenu mes larmes devant mes petites nièces… Pourtant, il n’y avait toujours pas d’acteur sur l’écran…

 

Quelques jours plus tard, je me retrouve devant le dernier épisode du Hobbit de Peter Jackson. Les acteurs étaient bien là et lors d’une scène sensée être émouvante, ils vivaient les émotions. Gros plan sur l’une. Gros plan sur l’autre en train de crever au ralentit. Re-gros plan sur la première qui pleure. Re-gros plan sur l’autre qui meurt au ralentit en pleurant. Musique d’ambiance…

Et pourtant, ça m’a fait chier. J’ai senti que Peter Jackson essayait de m’arracher une émotion avec ses contre-champs, ses gros plan et son ralenti. Et ça n’a pas marché.

 

Alors qu’est-ce qui fait qu’on peut être ému par un dessin animé mais que des acteurs en gros plan qui vivent leurs émotions à fond ne nous touche pas ?

 

Je crois que c’est simplement dû à l’histoire, à la clarté et à l’universalité de la situation. Et bien sûr à la mise en scène.

 

Dans les dessins animés, les situations sont en général assez simples et fortes en elle même. Par exemple, le héros reconnaît son amie d’enfance qu’il n’a pas vu depuis des années. Et c’est la situation qui est en soi émouvante.

 

Mais pour que cette émotion soit émouvante, il faut aussi qu’on ait eu le temps de s’attacher au personnage. Il faut que le spectateur puisse comprendre la situation. Il faut que l’histoire et le scénario construise l’intensité de cette situation.

Ce que n’a pas fait Peter Jackson, qui a préféré faire le gros bourrin et imposer les émotions avec la subtilité d’un Orque.

 

Dans tout ça, qu’est-ce que ça peut nous apprendre sur le travail d’acteur ?

Déjà, que ça ne sert à rien de forcer les émotions. Au contraire, le spectateur se sentira forcé de ressentir quelque chose et rien n’est plus désagréable que ça.

Au contraire, le plus important est de bien comprendre la situation de notre personnage et de trouver l’universalité de cette situation. En quoi cette situation peut parler à tout le monde ? Parmi les 7 questions à se poser pour analyser un texte, c’est la première question à se poser.

C’est la situation qu’il est important de faire vivre, et non pas l’émotion qui en découle. Donner uniquement l’émotion serait comme mettre le parfum d’un plat délicieux sur des aliments en plastique.

 

Et la dernière conclusion, c’est qu’il y a une part que l’on ne contrôle pas et qui est celle de la mise en scène et du scénario. Le cinéma est un travail d’équipe, et l’acteur n’a pas tous les pouvoirs. On peut faire de notre mieux et présenter une situation touchante, mais si elle n’est pas mise en valeur par la mise en scène, ou si elle ne s’inscrit pas dans une histoire globale, elle perdra de son intensité.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?


 

Ressentir les émotions grâce à l’auto-hypnose

J’ai préparé une séance d’auto-hypnose en mp3 basée sur ce principe pour vous aider à mieux ressentir les émotions, que ce soit sur scène ou dans la vie.

L’accompagnement de cette séance vous aidera à utiliser et à intégrer cette technique pour être capable de ressentir les émotions sur scène ou dans la vie, ou vous en détacher si nécessaire. Il y a actuellement une offre qui sera bientôt retirée, profitez en maintenant !

Cliquez ici :

ressentir les émotionsRessentir Les Émotions

3 questions à vous poser pour devenir acteur de votre vie

Pour devenir acteur, la première qualité essentielle est de bien se connaître.

On a tellement été habitué à mentir pour se protéger ou pour faire plaisir aux autres qu’il arrive qu’on ne sache même plus quelle est notre vérité.

Pour être vrai sur scène ou face à la caméra, il faut être capable d’être vrai dans la vie. J’écris ceci du sous-sol de l’Actors Factory, et j’ai conscience d’être dans un endroit spécial où j’apprends à me trouver moi-même et à découvrir ma vraie personnalité. Et je ressens à la fois de la gratitude et de l’excitation pour se qui se passe en moi à ce moment de ma vie.

Je veux partager avec vous ce que j’apprends dans mon parcours pour devenir acteur, parce que c’est l’essence même du cinéma et de l’art dramatique : partager les histoires et les leçons de la vie.

 

Je ne sais pas vraiment qui je suis, mais je le découvre chaque jour un peu plus. Et ce qui m’aide à me découvrir et à avancer, ce sont les 3 questions suivantes :

 

Qu’est-ce que je ressens ?

 

Nos émotions changent à chaque instant, mais on ressent toujours quelque chose. Notre corps nous parle et nous envoie des signaux. En étant à l’écoute de nous même, on peut se découvrir et s’apprécier.

Pour vous permettre d’exprimer ce que vous ressentez, posez-vous simplement cette question, et répondez-y le plus honnêtement possible. Vous pouvez le faire à voix haute, en chuchotant, par écrit. Vous pouvez même le faire dans votre tête, mais c’est moins efficace puisque vous n’extériorisez pas.

Dites simplement ce que vous ressentez  instant après instant pendant quelque minutes. Si vous ne savez pas et que ça vous énerve, dites simplement que vous ne savez pas et que ça vous énerve de ne pas savoir ce que vous ressentez.

Par exemple, qu’est-ce que je ressens maintenant ? 

Je suis un peu mal à l’aise de faire cet exercice sur mon blog, je me dis que tout le monde va pouvoir le lire, j’ai peur d’être jugé, je commence à me sentir con, maintenant je me sens puissant d’avoir le courage de le faire. je me sens soulagé, je me sens plus libre de pouvoir exprimer ce que je ressens, etc…

 

Faites cet exercice 2 minutes, 5 minutes ou aussi longtemps que vous voulez. Il peut arriver un moment où on en a marre, c’est le moment où on a envie d’arrêter. C’est aussi le moment où on touche les choses profondes

 

Qu’est-ce que je veux ?

 

Vous pouvez vous poser cette question après « Qu’est ce que je ressens ? » ou mixer les deux. Cela vous aidera à comprendre ce qui se passe en vous.

Pour jouer une scène, c’est indispensable de savoir ce que le personnage veut. Et il est impossible d’être vrai si on ne sait pas répondre à cette question.

Cette question est toute aussi essentielle pour la personne que vous êtes. Savoir ce que vous voulez vous aidera à réagir à ce que vous ressentez. Vous pouvez avoir une émotion, mais si vous ne savez pas ce que vous voulez, vous ne pourrez pas agir en accord avec cette émotion.

De la même manière que pour la première question, répondez en parlant ou en écrivant non stop pendant plusieurs minutes. Vous découvrirez peut-être quelque chose sur vous même que vous n’avez jamais osé avouer.

De plus, cela vous permettra de clarifier votre volonté et de trouver ce que vous voulez vraiment. Parfois, on peut avoir envie de manger pour finalement se rendre compte qu’on veut courir et s’amuser comme un gamin ou qu’on veut tomber amoureux…

 

Qu’est ce que j’apprends ou qu’est ce que j’ai appris ?

 

Toute situation nous sert à apprendre quelque chose. Il y a une leçon dans toute chose, et notamment dans les situations les plus inconfortables.

Pour profiter de l’instant présent et de la situation qui va avec, demandez vous ce que vous apprenez. Pourquoi la vie vous a mis dans une telle situation. Quelle est la leçon à tirer de tout ça ?

Une journée durant laquelle on a rien appris est une journée gâchée. La bonne nouvelle, c’est qu’on apprend toujours quelque chose, mais parfois on ne le sait même pas.

Se demander « qu’est-ce que j’ai appris ? » permet d’en prendre conscience et d’avancer.

C’est aussi l’occasion de remercier la vie pour ce qu’elle vous apprend. Et la gratitude fait partie des émotions du bonheur.

Donc pour être heureux, prenez conscience de ce que vous avez appris, et remerciez la vie pour cette leçon !

 

 

Je serais très heureux d’avoir vos commentaires sur cet article, dites moi ce que vous ressentez, ce que vous voulez, ou ce que vous avez appris sur votre chemin pour devenir acteur de votre vie !

Ne cherchez pas l’émotion, cherchez l’objectif !

Il ne s’agit pas d’avoir des émotions. Même s’il m’arrive quelque fois de chercher les émotions, je sais que je me trompe parce que cela me sort immédiatement de la scène et devient faux tout de suite.

Quand on veut être vrai, avoir vraiment des émotions et pas faire semblant, on peut tomber dans ce travers et faire l’erreur de chercher les émotions pour les émotions. Les émotions viennent quand on se bat pour quelque chose. Quand on veut quelque chose et qu’on fait tout pour l’obtenir, on a des émotions automatiquement. Vivre la situation est plus important que de montrer l’émotion. Dans le moment, on peut réagir de manière tout à fait inattendue. Une horrible nouvelle peut nous faire rire, et on ne peut pas prévoir cette réaction.

La préparation émotionnelle consiste à se mettre dans l’état émotionnel du personnage au moment où la scène commence. C’est une préparation. il ne s’agit pas de jouer une émotion, ou de choisir une réaction que l’on va avoir et de la forcer. Bien au contraire.