Mon avis sur le stage Method Acting avec Giles Foreman

 

Giles foremanLe mois dernier, j’ai été invité par Trixter à participer au stage Method Acting de Giles Foreman.

 

Giles Foreman est un coach anglais qui enseigne la « Method Acting », une méthode de jeu qui permet de construire un personnage étape par étape dans le but d’être le plus vrai et vivant possible sur scène. Il a son studio dans le quartier de Soho à Londres, et vient régulièrement à Paris pour faire des stages intensifs de 5 jours. J’ai participé à un de ces stages du 18 au 22 Janvier.

 

Principe de base : être privé en public.

 

L’idée directrice de la méthode est que chaque acteur doit constamment découvrir et révéler de nouvelles parts de lui. L’acteur doit apprendre à être privé en public, c’est à dire se comporter comme s’il était en privé alors que les spectateurs le regardent. Ce faisant, il apprend à s’accepter et à se lâcher (« Leave yourself alone »). Son énergie n’étant alors plus perdue à se cacher, il peut enfin se sentir libre et vivre pleinement la scène.

 

Quelques exercices proposés.

Pour arriver à ce résultat, de nombreux exercices sont proposés.

 

L’exercice de relation

 

Le premier exercice auquel doit s’adonner tout participant est l’exercice de la relation. Il s’agit de confronter une personne qui nous est proche en vue d’obtenir d’elle quelque chose dont on a désespérément besoin.

Cet exercice permet d’apprendre à définir un objectif, ce que l’on veut obtenir de la personne en question, et à recréer une relation. J’ai été particulièrement surpris de la facilité avec laquelle Giles m’a guidé dans cet exercice, et à quel point c’était facile et amusant.

 

L’exercice du moment intime

 

Cet exercice permet vraiment d’apprendre à être privé en public. Il s’agit de révéler au public une partie de nous même que l’on cherche habituellement à cacher. Pour cela, l’acteur doit amener des objets pour recréer son espace privé. Puis il prend le temps de vivre dans cet environnement afin de s’y sentir chez lui. Puis le groupe s’installe pour regarder la scène, et l’acteur vit son moment intime. Il peut s’agir de lire des lettres qu’on ne voudrait révéler à personne, de se mettre à nu, de danser etc… Pour cet exercice, je me suis mis à nu et j’ai chanté en dansant. J’étais évidemment terrorisé à l’idée de le faire mais cela m’a permis d’accepter cette part féminine de moi que j’ai parfois du mal à accepter.

 

L’exercice du moment intime du personnage

 

De la même manière que l’exercice du moment intime nous permet de révéler ce qu’en tant qu’acteur on souhaite cacher,  le moment intime du personnage permet d’explorer ce que le personnage essaie de cacher. Cet exercice permet surtout de vivre un moment intime personnel dans la peau de notre personnage. C’est une manière de donner au personnage une partie de soi.

 

L’interview du personnage

 

Pour chaque personnage que l’on va incarner, on doit créer sa biographie. Cette biographie répond à la question « Qu’est ce qui fait que vous êtes qui vous êtes ? ». On fait d’abord cet exercice en parlant de nous, ce qui nous permet de comprendre comment les évènements de notre vie nous on affecté. Ensuite on peut le faire pour notre personnage.

 

L’exercice des objets

 

Cet exercice est une exploration du personnage. L’acteur choisit 3 objets qui vont lui permettre d’explorer des caractéristiques de la personnalité de son personnage. Il élabore un scénario antérieur à la pièce, et définit un objectif pour son personnage. Les objets doivent servir au personnage à atteindre son objectif. L’acteur peut par exemple explorer la caractéristique « fier » de son personnage dans sa relation avec ses vêtements lorsqu’il s’habille.

 

Ce ne sont là que quelques un des exercices qui nous ont été proposés. C’était un stage très dense et varié, et il me serait impossible de tout résumer en un seul article.

 

Ce que j’ai aimé dans ce stage :

 

J’ai beaucoup apprécié la personnalité de Giles. Il travaille dans la légèreté et je me suis vraiment senti en confiance. Il a beaucoup d’enthousiasme, une expérience et une culture énorme.

Sa manière d’analyser les personnages est passionnante, et il a la capacité de raconter les pièces classiques avec une telle passion qu’on rentre immédiatement dans l’histoire.

J’ai également aimé le travail avec la musique, que ce soit lors de l’échauffement, ou lors de certains exercices. La musique peut par exemple servir à explorer certaines caractéristiques d’un personnage ou créer une ambiance.

J’ai découvert des exercices qui permettent d’explorer le personnage et de le construire en s’amusant à le jouer. Certains exercices sont vraiment des exercices d’exploration et ne seront jamais montrés. Ce sont des exercices que l’on peut faire chez soi pour s’amuser avec le personnage.

L’ambiance professionnelle et la variété des exercices m’a permis de me dépasser et de me détacher du résultat. Je n’avais aucune pression de bien faire les exercices, je les prenais simplement comme des expériences à conduire pour découvrir mon personnage ou moi même.

 

 

Conclusion :

 

C’est vraiment un stage que je recommande car il m’a permis de me dépasser, de découvrir de nouvelles parties de moi même et une autre manière de travailler. L’ambiance professionnelle et l’absence de jugement m’a permis de me lâcher, et la variété des exercices m’a permis de révéler différentes parts de moi. C’est un travail en douceur et en profondeur.

Je pense que ce stage s’adresse particulièrement aux acteurs et actrices qui veulent dépasser certains blocages dans leur jeu ou trouver de nouvelles manières d’explorer et de comprendre le personnage.

 

Cliquez ici pour accéder au site des stages de Giles Foreman organisés par Trixter.

 

 

 

L’Actors Factory : un studio d’acteurs à Paris

studio acteurs parisBeaucoup d’entre vous se demandent quelle formation suivre pour devenir acteur de cinéma. Je n’ai évidemment pas testé toutes les écoles et studios de Paris, mais j’ai trouvé la formation qui me convient le mieux et qui me donne le plus confiance en ma réussite.

J’en parlais avec enthousiasme en Septembre dernier dans mon article « Je commence une nouvelle formation à l’Actors Factory !« . Dans cet article, je vous faisais part de mon enthousiasme à l’idée de commencer cette formation avec des professeurs que j’admire et qui sont passionnés et généreux.

Après 6 mois de formation, je peux faire un premier bilan de cette formation et vous en dire un peu plus.

 

Connais-toi toi même !

 

Plus qu’une école, l’Actors Factory est un studio d’acteurs professionnels.

En tant qu’acteur, notre instrument est notre personne entière. Notre corps, nos émotions, notre voix, notre âme, toute notre personne est impliquée dans l’acte de jouer. A l’Actors Factory, nous travaillons donc d’abord sur nous mêmes, sur notre instrument, avec l’ambition d’être le plus disponible et le plus présent possible. C’est un travail de découverte, d’acceptation et de célébration de soi que nous faisons en étant habilement guidés par Tiffany Stern.

En 6 mois de travail, j’ai appris à m’assumer et à assumer ma propre puissance. J’ai appris à mettre mon attention sur mon partenaire plutôt que sur moi même ce qui me permet d’être beaucoup plus à l’aise et plus à l’écoute. Je me sens plus libre et plus vrai, et mon enthousiasme et ma confiance en moi s’est décuplée.

J’ai appris à vivre vraiment les situations plutôt que de montrer les sentiments.

 

Une méthode de jeu adaptée à la culture française.

 

Tiffany est américaine, et son expérience en France lui a permis d’adapter la méthode Meisner à la culture française. Et oui, car nous autres français avons des habitudes que n’ont pas les américains (dire non à tout par exemple !).

L’exercice de base est l’exercice répétition, qui consiste à improviser à partir d’une observation sur son partenaire. Deux personnes sont assises face à face. Tiffany dit « go » et les deux personnes lèvent la tête pour s’observer. L’un commence par une observation  que l’autre doit répéter (ex : ‘tu es puissant – je suis puissant- etc’). Cette observation devient le texte de l’improvisation qui s’ensuit, et derrière ces mots passe la situation, la relation, et les actions que l’ont exerce sur l’autre.

Tiffany Stern, une coach humaine, généreuse, ambitieuse et aimante.

 

Tiffany est adorable en tant qu’être humain, et redoutable en tant que coach ! Elle a la capacité de voir ce qui marche ou ce qui ne marche pas dans une scène et de trouver les moyens d’y remédier. C’est important pour un acteur d’avoir un coach qui croit en nous, et c’est vraiment le cas avec Tiffany. Quand elle nous regarde, elle ne voit pas l’acteur râté que beaucoup de professeurs blasés voient dans leurs élèves. Elle voit l’acteur qui a du succès parce qu’il a une formation solide.

Quand elle nous dit que son rêve est de danser avec nous sur le tapis rouge, on ne peut qu’avoir envie de le réaliser !

 

Eric Bartonio, un technicien professionnel du Cinéma

 

Le deuxième professeur que nous avons à la Factory est Eric Bartonio. Vous pouvez regarder sa filmographie sur IMDB, vous verrez qu’il connaît le métier et le milieu.

Eric nous enseigne le métier d’un point de vue technique, c’est à dire du point de vue du réalisateur : qu’est-ce que le réalisateur va attendre de nous sur le plateau. Il a travaillé avec de grands noms de ce métier et son enseignement est précieux, sans compter qu’il connaît du monde !

Il nous enseigne donc le jeu à la caméra, l’analyse de scénario et nous prépare aux castings.

 

L’ambiance du groupe

 

Si vous cherchez un endroit où vous lâcher, explorer ce que vous êtes, dépasser vos limites, vous amuser dans une ambiance professionnelle, c’est l’endroit rêvé ! Tiffany est très sélective sur les personnes qui intègrent l’Actors Factory, et elle fait notamment attention à 2 choses : le professionnalisme, et la personnalité. Elle choisit des personnes qui pourront travailler ensemble et qui pourront se soutenir dans le métier.

L’ambiance est très familiale, nous sommes une famille d’artistes qui évoluont ensemble.

 

Le lieu

 

Le lieu se prête particulièrement bien à cette ambiance. C’est très convivial et chaleureux. Il y a des cousins pour s’asseoir confortablement, une petite cuisine où l’on peut réchauffer nos plats et faire notre thé, une petite cabane cosy recouverte de moquette pour se retrouver avec plus d’intimité…

 

Une boite de production

 

L’Actors Factory a le statut de boite de prod. Ce n’est pas une école mais un véritable studio d’acteurs qui vise la production cinématographique avec un jeu de qualité. Le but de Tiffany est de former d’excellents acteurs pour produire ensuite d’excellents films avec eux.

 

Combien d’heures par semaine ?

 

Il y a 2 formules de cours :

Le cours light, une fois 4 heures par semaine.

Le cours intensif : 2 fois 4 heures par semaine avec Tiffany auxquelles s’ajoutent 4 heures avec Eric Bartonio à partir de Mars.

Le cours intensif est un programme sur 2 ans qui permet d’acquérir une méthode complète pour aborder les rôles et les tournages.

 

Et combien ça coûte ?

 

Les tarifs peuvent sembler assez élevés par rapport à d’autres formations.

Pour le cours intensif, cela revient à 3150€ l’année.

Pour le cours light, il me semble que c’est 190€ par mois.

 

Alors, est-ce que ça vaut le coup ?

 

Pour moi ça vaut vraiment le coup, cette formation m’a déjà appris énormément de choses sur moi même et me permet de progresser dans un environnement motivant. Evidemment, ce n’est pas pour tout le monde, il faut accepter d’entrer dans une famille artistique où chacun s’engage personnellement. Ce n’est pas comme un cours où on vient pour apprendre quelques trucs, c’est un studio où on se permet d’être vulnérable et de changer, pour grandir.

Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille de visiter le site www.actorsfactory.fr et de vous inscrire pour nous rendre visite à un cours ouvert ( un vendredi sur deux, nous faisons l’exercice répétition en présence d’invités, l’ambiance est très électrique ) …
Le teaser de l’Actors Factory :