L’acteur est le porte parole de son personnage

Notre travail est de résoudre les conflits

 

J’ai joué récemment en cours une petite scène dans laquelle je devais incarner un musulman. Je ne connais pas grand chose à la religion musulmane, et j’ai du faire quelques recherches. Seulement, ce n’est pas en quelques jours que l’on peut créer entièrement un personnage avec toutes les complexités de sa foi et de sa religion. Le résultat était un personnage caricatural, une scène râtée et pire encore…

Selon l’interprétation que l’on donne, les spectateurs peuvent se sentir compris ou trahis. Vous pourrez résoudre ou générer des conflits.

Mon interprétation trop caricaturale a généré des conflits sur le thème du racisme parce qu’elle manquait de profondeur et de réalisme. Le manque de respect dont j’avais fait preuve envers mon personnage était un manque de respect envers la communauté à laquelle il appartient.

J’ai senti à ce moment l’importance du travail de l’acteur. Nous participons activement à la société et à son évolution au travers des personnages que nous incarnons.

Pour chaque personnage, nous devons nous demander qui pourra s’identifier à ce personnage.

Un personnage caricatural est insultant pour le spectateur.

Comment réagiriez vous si on vous présentait un personnage proche de vous, mais caricatural ?

Vous auriez l’impression qu’on se moque de vous, que vous n’êtes pas compris et que l’acteur n’a aucun intérêt pour vous.

L’enjeu pour l’acteur est de donner vie à son personnage. Un personnage dans lequel d’autres personnes, les spectateurs vont pouvoir se reconnaître. Un personnage que les spectateurs pourront comprendre et apprécier, qui éveillera leur compassion et leur curiosité. Un personnage qui leur donnera l’impression d’être compris.

 

Les acteurs ont un devoir de recherches.

 

En tant qu’acteur nous sommes le porte parole du groupe auquel appartient le personnage que nous incarnons. Si ce groupe ne peut pas se reconnaître dans son porte parole, il se sent trahi.

Les policiers ne peuvent pas regarder une série policière qui n’est pas réaliste parce qu’ils auront toujours l’impression d’être trahis. On fait croire que l’on parle d’eux mais ce n’est pas le cas, on véhicule des clichés.

 

Les clichés et la stigmatisation de certaines populations passe par les médias, dont la fiction au cinéma ou à la télévision. Nous avons un devoir moral en tant qu’acteur de défendre les personnages que nous incarnons et le groupe auquel ils appartiennent. Et cela demande de faire des recherches approfondies.

 

 

 

6 réflexions sur “L’acteur est le porte parole de son personnage”

  1. Très bon article !
    Il suffit de voir nos tête quand les américains veulent montrer les français dans un film : un béret, une baguette de pain et hop le tour est joué.
    Un acteur doit travailler ses rôles. Cela paraît évident mais beaucoup ne le font pas. Certain arrivent aux casting sans même connaître leur texte.

    1. J’ai récemment eu la chance de rencontrer le scénariste de la série Engrenages, qui était invité par mon prof pour une soirée. Il était choqué du nombre de comédiens qui ne savaient même pas leur texte en arrivant sur le plateau… Des fois je me dis que la concurrence n’est pas si rude que ça !

  2. Christophe Actors Factory

    j’ai proposé ma candidature pour un rôle suite à la lecture d’une annonce. une fois que le réal m’a appelé et envoyé son scénario, je me suis rendu compte du manque de profondeur et du manque de respect à la réalité. Il s’agissait d’une comédie, mais les rôles étaient juste des caricatures inintéressantes et même offensantes. j’ai décliné le job. Le doute que j’ai eu en lisant le scénario m’a signalé un danger. Il faut être à l’écoute de soi et comprendre la responsabilité que l’on endosse avec le personnage que nous incarnons.
    Ce sujet étant essentiel, Adrien Binh a mis le doigt dessus! encore une fois, dans le mille!
    bravo!

  3. bonjour, à propos de votre role de musulman, je vous conseil de bien s’informer sur le type de musulman que tu veux incarner son personnage, est-il du genre pacifique ou extrémiste ou normale il y a une grande différence entre les trois puisque j’en suis musulman.

    Tu pourras donc maîtriser le sujet et l’environnement du personnage, son enfance, son milieu familiale, son éducation et sa mission dans la vie et dans l’histoire du film ou de la pièce à jouer.

    En suite tu sera comment porter son masque et jouer en pensant à sa place et agissant comme si tu était lui même.

  4. Ping : Silence de Liberté | L’acteur est le porte parole de son personnage - Silence de Liberté

Les commentaires sont fermés.