Soignez votre image et véhiculez votre style

Sommaire

soldeC’est les soldes !

 

Dans à peine quelques heures, des hordes de consommateurs en transe vont se ruer dans les magasins telles des colonies de fourmis ouvrières dans un pot de nutella. Vous en ferez peut-être partie, moi aussi.

Les soldes sont l’occasion de refaire sa garde robe et de remplacer la dernière chemise potable qu’on met à chaque audition par des vêtements neufs et stylés, histoire d’arriver en confiance devant les professionnels.

 

Dress for success : devenir un acteur qui a du style

Acteur, c’est un métier à part, je vous l’accorde. On peut débarquer à un casting habillé comme un punk et avoir le rôle… pourvu que ce soit un rôle de Punk. Mais la plupart du temps, on n’en demandera pas autant de notre costume, et on voudra plutôt nous voir au naturel (ou discrètement habillé pour suggérer le rôle). Bref, les vêtements véhiculent un tas d’informations qui vont donner une première impression sur notre interlocuteur, et à l’évidence, on veut que cette première impression soit bonne.

Donc si vous voulez vous assurer de donner une bonne impression avant même d’avoir ouvert la bouche, vous devez construire un style vestimentaire qui véhicule votre personnalité (qui est riche, lumineuse et équilibrée).

neal-caffrey-style-tug-white-collar-2

 

Je ne vais pas vous donner de leçon de style, je n’en ai clairement pas les compétences.

Il n’y a pas si longtemps, je mettais encore des pulls trop grand et boulochés que j’avais acheté il y a 5 ans; je tentais vainement de cacher la finesse de mes jambes par des jeans 3 tailles trop grands, et mon style n’était pas plus évolué que celui de l’ado que j’étais quand je vivais encore chez mes parents et que je préférais dépenser mon budget vêtements en jeux vidéos.

Pour moi, faire les soldes a toujours été synonyme de calvaire. J’ai appris à m’habiller en accompagnant ma mère et ma soeur dans les magasins d’articles au rabais, et quand je ne me battais pas avec mon frère, je râlais pour qu’on rentre le plus vite possible à la maison pour que je puisse finir ma partie de GTA ou regarder Le Caméléon.

Donc acheter des vêtements me semblait définitivement une perte de temps, et ce n’est que très récemment que j’ai changé d’avis et que j’ai décidé de m’intéresser davantage à ce qui me gardait de me balader à poil dans la rue (à part l’article 222-32 du code pénal).

 

Grâce aux conseils avisés d’un collègue, j’ai pris la décision de mettre mes vieux vêtements dans la boite « costumes pour un rôle de clochard » et de me renseigner sur le style et la mode masculine. Je suis allé me renseigner sur un blog de référence dans la mode masculine : le blog Bonne Gueule et leur BonneGueuleBook.

 

Un bon guide pour une bonne gueule d’acteur

exemple bgbook 3

 

Le BonneGueuleBook est un guide de relooking pour hommes pour les mecs qui, comme moi, préféraient dégommer des flics sur PC plutôt que de chercher des fringues pour l’hiver. Ça m’a tout de suite décomplexé par rapport à mon style et ça m’a donné envie de mieux m’habiller pour enfin me mettre en valeur.

D’ailleurs, tout un chapitre est consacré aux croyances limitantes qu’il faut dépasser pour construire son style, vous retrouverez peut-être les vôtres.

exemple bgbook 1

D’abord, vous verrez que vous n’êtes pas le seul à ne pas savoir choisir des vêtements à votre taille mais qu’en fait c’est le cas chez la majorité des gens. Porter des vêtements trop grands, c’est l’erreur numéro une des hommes qui ne savent pas s’habiller. Peut-être un vestige de l’époque où un vêtement qu’on achetait trop grand finissait par être trop petit… sauf qu’à un moment notre croissance s’arrête, et on peut enfin choisir des vêtements à notre taille.

Vous apprendrez donc qu’un Jean neuf doit être serré parce qu’il se détend avec le temps, que des hauts ajustés mettent en valeur la silhouette bien mieux des pulls trop larges, et que certains vêtements peuvent être bien coupés et être à la fois ajustés aux épaules et avoir des manches suffisamment longues.

exemple bgbook 2Vous apprendrez aussi à vous habiller moins souvent en noir et à tester et assortir différentes couleurs, en commençant par les basiques : gris, bleu et sable. Vous apprendrez les critères à utiliser pour choisir une veste de costume et que ça vaut parfois le coup de payer une petite retouche. Vous découvrirez des marques que vous ne connaissez pas… etc.

Bref, ça m’a bien aidé pour préparer les soldes et refaire ma garde robe en commençant par les pièces basiques : jean, chemise, maille fine, veste, sneakers. Peut-être que ça peut vous aider aussi.

 

 Les avantages du bonne gueule book :

 

– des conseils pratiques pour choisir la bonne taille, la bonne coupe et la bonne couleur pour chaque vêtement quelque soit sa silhouette.

– des conseils sur les marques à privilégier selon son budget

– un chapitre complet pour comprendre et dépasser les croyances limitantes qui nous ont empêché d’être bien habillé pendant des années

– des conseils pour assembler ses vêtements et varier son style selon les situations

– un guide clair, bien écrit qui se lit rapidement et agréablement.

– des conseils pour privilégier des pièces de qualité et qui durent longtemps, donc une certaine éthique de consommation

– des conseils pour entretenir ses vêtements

– des rédacteurs qui aiment le thé, c’est un gage de classe.

 

Les inconvénients du Bonne Gueule book :

 

– il va falloir dire adieu à Jules et Célio

– des rédacteurs qui adorent le cuir et les hamburgers

– des conseils de marques assez chères ou dont le modèle photo ressemble à un tueur en série : http://www.melindagloss.com/eshop/24-shirts

– aucun conseils pour les femmes. Apparemment, Geoffrey, un des rédacteurs, en prépare un. Je vous tiendrai au courant.

 

Si vous voulez améliorer votre style, cliquez ici pour découvrir la méthode Bonne Gueule !468x91-25