7 questions à se poser pour analyser un texte

analyser un texte

 

Dans cet article, je vais partager avec vous 7 questions à se poser pour analyser un texte et le comprendre pour mieux l’interpréter.

 

Pour certains, ces questions paraissent évidentes, mais elles ne le sont pas toujours quand on débute. Quand on commence, on a généralement envie de jouer directement, sans vraiment prendre le temps d’analyser le texte.

 

1. De quoi ça parle ? De quoi s’agit-il ?

 

C’est la première question à se poser quand on analyse un texte. Ça aide à bien comprendre la situation. La scène est présente dans le film ou la pièce parce qu’elle a une importance pour l’histoire. Il faut donc bien comprendre de quoi il s’agit.

Les personnages ne disent pas toujours la vérité dans une scène. Au contraire, la plupart du temps, ils cachent leurs émotions et leurs objectifs. C’est donc à nous de les découvrir pour que le public puisse les comprendre.

Cette première question permet de simplifier les choses et de résumer la scène en une phrase. Par exemple, c’est un couple qui se sépare, ou c’est deux amis d’enfance qui se retrouvent 20 ans après, ou c’est une mère qui apprend la disparition de sa fille, ou c’est une rencontre amoureuse entre un homme et une femme que tout oppose, etc…

Donc en une phrase on résume la situation et l’atmosphère de la scène.

 

2. Qui suis-je ?

 

On doit ensuite comprendre qui on est, quels sont nos états émotionnels, quelle image j’ai de moi-même, comment je suis habillé, etc… ? Analyser un texte nous donne des indications sur notre personnage qu’il faut ensuite creuser et préciser. On commence donc par ce que le texte nous apprend puis on comble les imprécisions par notre imagination et nos choix.

 

3. Quelles sont mes circonstances ?

 

Les circonstances sont un peu l’espace-temps dans lequel on se trouve. C’est donc l’heure qu’il est, la saison, le jour. Mais aussi ce qui vient de se passer, ce que j’espère qu’il va se passer ensuite. Et le lieu, la ville, le quartier dans lequel je suis, ce qui m’entoure dans la pièce, la météo, la luminosité, etc… C’est aussi le contexte politique, l’époque, ce qui se passe dans le monde.

 

4. Quelles sont mes relations ?

 

Ce sont les relations avec les circonstances, le lieu, les objets ainsi que les autres personnages. Ma relation avec ma chambre d’enfance n’est pas du tout la même que ma relation avec une chambre quelconque, même si elles peuvent être décorées de la même manière.

La relation avec les autres personnages, c’est tout ce qu’on pense d’eux, ce qu’on ressent par rapport à eux, les événements qui nous ont marqué, etc… La différence d’âge peut aussi marquer la relation.

 

5. Qu’est-ce que je veux ?

 

Dans n’importe quelle scène, on cherche toujours à obtenir quelque chose. On a un besoin à assouvir, un objectif à atteindre. Ça peut être un objectif émotionnel direct comme « je veux que tu m’aimes » ou autre comme « je veux que tu me dises qui a tué mon frère ». Cet objectif doit toujours nous allumer émotionnellement. Il doit nous faire quelque chose. C’est la puissance de cet objectif qui va faire la force de la scène.

Que se passera-t-il si je l’atteint ? Que se passera-t-il si je ne l’atteint pas ?

On a un objectif pour la scène, et un objectif pour l’ensemble du scénario ( le sur-objectif). L’objectif de scène doit permettre de se rapprocher du sur-objectif.

 

6. Quels sont mes obstacles ?

Qu’est-ce qui m’empêche d’obtenir ce que je veux ? Si on atteignait l’objectif trop facilement, il n’y aurait pas d’histoire. Il y a plein d’obstacles que notre personnage doit surmonter pour atteindre son objectif. Ces obstacles peuvent être externes (autres personnages, circonstances…) ou internes (pensées, habitudes, comportements…).

 

7. Qu’est-ce que je fais pour obtenir ce que je veux ?

 

Quelles sont mes actions ? Pour atteindre mon objectif, je vais agir sur l’autre ou sur l’environnement. Ça peut être des actions physiques comme fouiller la pièce, renverser le bureau, ou émotionnelles : menacer, supplier, amadouer, séduire, etc…

Ce sont ces actions qui permettent de contourner ou de surmonter les obstacles.

 

 

Une réponse sur “7 questions à se poser pour analyser un texte”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *