Démarrer une carrière de voix-off

Lors de sa conférence sur le métier de voix-off, Lorenzo Pancino a donné quelques indications pour démarrer sa carrière et réussir dans le métier de voix-off. Je pense qu’une bonne partie de ses conseils peuvent également être appliquées au métier d’acteur. Voici une retranscription des notes prises lors de cette conférence. Vous pouvez adapter et vous en inspirer pour le métier d’acteur. Dans un troisième article, je donnerai mes notes concernant les moyens de trouver du boulot en voix-off.

Visualisez votre désir et votre objectif, utilisez la loi d’attraction.

 

Utilisez votre imagination pour vous projeter dans votre future vie de professionnel de la voix-off. Faites vous rêver ! Pourquoi désirez-vous faire ce métier ? Répondez avec précision et enthousiasme. Visualisez votre vie de voix-off, combien allez-vous gagner, que sera une journée de boulot standard, qu’est-ce que ce métier vous permettra de faire, quel plaisir aurez-vous à le faire ?

Visualisez votre home-studio, notez les détails de votre vie, le nombre de séances que vous faites par jour, les coups de fil que vous passez où recevez, visualisez ce que vous voulez au mieux, et sentez le plaisir que vous aurez à vivre cette vie.

 

 

Faites un états des lieux de vos forces et handicaps, et focalisez sur vos forces.

 

Noter sur une feuille de papier toutes les forces que vous avez, y compris au delà de votre voix. Vous avez sans doute de nombreuses qualités qui vous aideront à vous épanouir dans ce métier.

Par exemple si vous êtes comptable, bon en marketing, organisé, sociable, naturellement souriant etc… toutes ces qualités peuvent vous aider. Notez les en grand et affichez les quelque part sous votre vue.

 

Sur une autre feuille, faites le même travail pour tous vos handicaps : les pensées limitantes que vous avez, les obstacles, tout ce qui pourrait vous empêcher de réussir. Mettez cette feuille dans un tiroir et laissez la de côté.

 

Concentrez vous uniquement sur vos forces ! Notez votre but, et vos forces et affichez cela en grand !

 

Malgré cela, vous devez aussi être lucide avec vous-même. Par exemple, si vous avez un accent, il faut régler vos soucis de prononciation. Par la suite cela pourra être une force, mais il faut d’abord pouvoir s’en détacher.

Faites également un bilan de votre entourage et de vos ressources. Avez vous du soutien autour de vous ? Quelles sont vos ressources ? Le travail de la voix est un travail difficile, un gros travail sur soi, c’est important de ne pas être fragile financièrement pour se consacrer à ce travail.

 

Faites connaître votre désir, créez le « love contact ».

 

Lorenzo appelle « love contact » le réseau que vous pouvez avoir en au travers des gens que vous connaissez et qui connaissent eux-même quelqu’un. Dans votre entourage, dites simplement que vous êtes voix-off et que vous préparez votre maquette.

Ne dites pas que vous commencez ou que vous faites une formation, dites simplement que vous préparez votre maquette. Les professionnels savent que cela prend du temps. Demandez s’ils connaissent quelqu’un qui pourrait être intéressé par vos services. Récupérez simplement les contacts, vous enverrez une démo-voix quand vous serez pro.

 

 

Comment s’entraîner à la voix-off ?

 

Le travail d’une voix-off est de magnifier un texte pour le faire vivre. Le métier de voix-off demande beaucoup de professionnalisme et vous ne pourrez réussir que si vous êtes capable d’offrir un service irréprochable. Lorenzo conseille de s’entraîner 3 à 4 heures par jour. « Ne pensez pas à dormir, et travaillez avec passion ! »

 

Pour faire partie des meilleurs, il faut travailler avec les meilleurs coachs. Lorenzo a par exemple beaucoup travaillé avec Yael Benzaquen.

Pour s’entraîner à la voix off, utiliser par la modélisation et le mimétisme vocal. Il faut écouter les voix-off professionnelles et modéliser leur façon de parler.
Une bonne manière de faire est d’enregistrer des voix-off (documentaire, pub, jingle, audiobook etc…) sur un dictaphone, et sur un autre dictaphone enregistrer sa propre voix. Puis comparer les deux et continuer de s’entraîner jusqu’à atteindre la même qualité.

Lorenzo P. s’est beaucoup entraîné en écrivant les textes de voix-off qu’il entendait et en piochant au hasard parmi ces textes. Cela lui a permis de développer ses qualités à passer d’une voix à l’autre. Il est maintenant capable de faire ce qu’il appelle une mort subite : lire dès la première lecture et immédiatement dans la bonne intention différents textes dans différents styles.

Le but final est d’être capable de tout faire et de pouvoir passer d’une voix à l’autre de façon automatique.

 

 

Lorenzo a mis en place une plateforme de formation aux métiers de la voix-off.

 

Cliquez ici pour voir ses formations au métier de voix off !

 

Lorenzo a aussi mis en place des Masterclasses en ligne auxquelles vous pouvez participer ou assister gratuitement : Cliquez ici pour voir le calendrier des Masterclasses Voix Off

 

Les autres articles de la série sur la voix off :

Découvrir le métier de voix off.

Le marketing de la voix off.

 

 

 

3 réflexions sur “Démarrer une carrière de voix-off”

Les commentaires sont fermés.