Le monde a besoin de vous !

Au début du mois, un de mes amis a été retrouvé mort, dans sa voiture au fond d’un canal. C’était un jeune homme de 26 ans, généreux, créatif, sensible et intelligent.

Depuis quelques temps, il était déprimé et ne semblait pas trouver de sens à sa vie. Je n’étais pas près de lui pendant cette période, et sa mort à été pour moi une grande claque.

Quand j’ai appris sa disparition au début du mois de Janvier, j’ai gardé l’espoir qu’il soit parti dans une quête spirituelle, un voyage improvisé à la découverte de lui-même et du monde. J’espérais qu’il se découvrirait lui même et qu’il reviendrait plein d’espoir et de lumière.

Un mois et demi plus tard, j’étais à son enterrement.

 

J’ai commencé ce blog dans l’espoir de susciter des vocations, de tendre la main à des jeunes comme lui et comme moi, des jeunes qui refusent d’entrer dans le moule, qui refusent de nier leur sensibilité et qui refusent de se résigner à la fatalité d’une vie de labeur insensée.

J’ai reçu de nombreux témoignages de remerciement, de lecteurs et lectrices qui ont été inspirés par mon témoignage et que j’ai pu aider modestement, merci.

Je me rends compte en écrivant ces lignes de la chance que j’ai de pouvoir suivre mon rêve, de pouvoir apprendre à être un meilleur acteur et un meilleur homme.

Romain Klima n’a pas eu cette chance et il a préféré quitter ce monde. Je regrette de n’avoir pas pu être avec lui dans ses jours sombres.

 

Être acteur, c’est apporter un témoignage. C’est s’investir dans la vie d’un personnage pour en tirer une leçon qui servira à tous, c’est partager une expérience qui permettra au spectateur de sentir qu’il n’est pas seul. C’est voir cet autre que l’on croit différent de soi, entrer dans sa peau et dire au spectateur : « Regarde, je suis comme toi, tu n’es pas seul ! »

 

C’est ce qui nous touche en tant que spectateur, c’est ce qui nous permet de nous identifier et de garder espoir. Les histoires que nous vivons au travers des films nous font grandir et nous redonnent l’énergie et l’inspiration nécessaire pour notre quotidien.

 

Notre travail d’acteur est d’apprendre à montrer notre vulnérabilité, notre capacité à être touché par les autres afin que le spectateur accepte de se laisser toucher par la vie autour de lui.

Notre société a besoin de ces histoires et de ses héros imparfaits qui surmontent les obstacles de la vie.

Si vous êtes artistes, si vous avez envie de changer le monde, n’ayez pas peur de brandir votre drapeau utopiste. Le monde a besoin de vous !

Il n’a pas besoin de plus d’ingénieurs qui ne veulent pas être ingénieurs, il n’a pas besoin de plus de professeurs qui ne veulent pas être professeurs, il n’a pas besoin de plus de pâtissiers qui ne veulent pas être pâtissiers.

Il a besoin de ce que vous avez d’unique à apporter, il a besoin de votre créativité, de votre joie, de votre enthousiasme, il a besoin de vos vraies couleurs !

 

Ce moment est unique, cette chanson est pour vous.

Lancez la vidéo, fermez les yeux et laissez-vous être touché !


Merci à Tiffany Stern, Alexandre Louschik et Bernard Hiller pour l’encouragement qu’ils donnent aux artistes.

Merci à vous pour ce que vous êtes !

 

 

 

7 comments

  1. Merci pour cet article, il me touche beaucoup et il s’inscrit totalement dans la vision que j’ai de l’art, mais pas seulement l’art c’est une démarche spirituelle d’ouverture. Ouvrir son coeur c’est se permettre à soi-même d’exister tel que l’on est, c’est permettre aux autres de se sentir libres de devenir ce qu’ils souhaitent. C’est pourquoi j’ai commencé ce blog en janvier où je me suis décidée à écrire n’importe comment la vérité sur les choses que j’ai vécues, sans me mettre de barrières, sans réfléchir à comment « écrire bien ». On a besoin de ça, être original, unique, sans forcément correspondre à tous les dictats, notre étrangeté fait notre beauté, nos imperfections font notre humanité. Merci encore pour ton partage.

    1. C’est bon, il apparaît ! Merci pour ton partage, tu as eu de nombreuses expériences qui seront profitables à bien des gens. Ca peut aussi faire des très bon scénars !

  2. Salut Binh,

    J’ai été dans la même situation que toi il y a 4 ans maintenant. Ne culpabilise pas.
    Je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve et je suis d’accord à 100% avec le message que tu véhicules par ton blog.

    A bientôt

    1. Merci Jean-Yves, je sais que tu véhicules un message similaire et je conseille à tous les lecteurs/lectrices d’aller voir ton blog. Pour rappel, le blog de Jean-Yves traite de l’utilisation de la mémoire… Un vaste sujet qu’un acteur se doit d’explorer !

  3. Bonsoir Binh, j’aime la façon dont tu écris, il faut continuer !
    Merci pour la chanson et bonne continuation.

    zenie

Comments are closed.