Ne cherchez pas l’émotion, cherchez l’objectif !

Il ne s’agit pas d’avoir des émotions. Même s’il m’arrive quelque fois de chercher les émotions, je sais que je me trompe parce que cela me sort immédiatement de la scène et devient faux tout de suite.

Quand on veut être vrai, avoir vraiment des émotions et pas faire semblant, on peut tomber dans ce travers et faire l’erreur de chercher les émotions pour les émotions. Les émotions viennent quand on se bat pour quelque chose. Quand on veut quelque chose et qu’on fait tout pour l’obtenir, on a des émotions automatiquement. Vivre la situation est plus important que de montrer l’émotion. Dans le moment, on peut réagir de manière tout à fait inattendue. Une horrible nouvelle peut nous faire rire, et on ne peut pas prévoir cette réaction.

La préparation émotionnelle consiste à se mettre dans l’état émotionnel du personnage au moment où la scène commence. C’est une préparation. il ne s’agit pas de jouer une émotion, ou de choisir une réaction que l’on va avoir et de la forcer. Bien au contraire.

15 comments

  1. Tout à fait d’accord ! L’exercice d’improvisation théâtrale est très enrichissant pour ça. On ne sait pas ce que ça va donner puisqu’il n’y a pas de texte ni d’histoire connue par avance. On y va avec une émotion et le film se déroule de lui-même. Même s’il est un peu déstabilisant, j’adore cet exercice car on ne sait pas où l’on va et c’est là que la magie opère. J’adore le théâtre ! Définitivement.

  2. C’est vrai quand analysant son texte on tombe vite dans cette erreur.. l »émotion » ce n’est pas quelque chose que l’on peut vraiment utiliser sur commander à contrario de l’objectif. 100% d’accord avec toi Adrien!

    1. D’autant que dans la vie on ne cherche jamais à avoir des émotions surtout négatives. On essaie plutôt de se sentir mieux et c’est ce qui fait qu’on se laisse parfois emporter, c’est le seul moyen qu’on a trouvé pour se sentir mieux.
      Je prépare un article sur ça : dans un CD de développement personnel, le mec disait que notre premier objectif doit toujours être de se sentir bien et de se sentir mieux maintenant tout de suite. Je pense que c’est valable aussi sur scène. Ce sont les circonstances qui font qu’on à besoin d’exprimer nos émotions pour nous sentir mieux.

  3. Personnellement, j’ai un casting ce mardi et mon gros problème c’est que je doit apprendre un texte où, à un moment, il faut que je pleure. Or, je ne sais pas pleurer réellement sur demande… Je m’entraîne mais il me faut au moins une minute avant de réussir à avoir une larme et en plus, je dois être concentrée. Pendant que je récite mon texte, ce sera donc impossible…
    Comment puis-je faire? Est-ce vraiment nécessaire de savoir pleurer sur demande?
    Je sais tout de même faire la voix de quelqu’un qui pleure et l’expression du visage mais les larmes, ça reste encore difficile pour moi.

  4. Salut Sassou dit moi est que c’est écrit noir sur blanc dans ton script de pleurer? Franchement pleurer sur commande c’est un peu difficile ^^.. pour donner mon avis je pense qu’en terme de choix et d’intensité dans la scène c’est beaucoup plus intéressant de voir quelqu’un ce retenir de pleurer qu’une personne donnant tout un tas d’émotion « forcer » dans un flot de larme..

    Comme dit un de mes coach à Vancouver « Scream inside and talk outside.. » 😉 ..enfin qq chose comme sa..lol

  5. Merci pour ta réponse mais c’est pire que ça, il y a marqué « fond en larmes »… Je sais pas comment faire :/
    En plus c’est mon premier casting et je stresse énormément… !

  6. Pleurer sur commande demande beaucoup d’entraînement, certains y arrivent facilement, pour d’autres, cela demande de la préparation. D’abord, est-ce que tu pleures facilement dans ta vie en général, est-ce que tu acceptes de pleurer dans la vie ?
    Pour pouvoir pleurer dans une scène, il faut d’abord savoir ce qui te fait pleurer dans la vie, et ce qui fait pleurer ton personnage. Encore une fois, c’est l’objectif qui importe le plus. Ton personnage peut pleurer pour différentes raisons, par exemple, elle peut se rendre compte qu’elle ne pourra jamais obtenir ce qu’elle veut…
    Tu as besoin de faire une préparation émotionnelle, il faut que tu commences la scène en étant au bord des larmes.
    C’est difficile de parler comme ça sans savoir ce que veux ton personnage et ce qui se passe dans ta scène.
    Je crois que pour pleurer sur commande il faut effectivement un entraînement mécanique pour que ton instrument soit prêt, mais il faut surtout un objectif pour déclencher les larmes.
    Après tu peux aussi trouver des déclencheurs psychologiques qui te permettront de trouver les larmes facilement : une image mentale, une musique, une voix dans ta tête qui te donne automatiquement envie de pleurer…
    Bon courage et surtout, prends le comme un jeu et un entrainement !

  7. Merci beaucoup pour votre réponse, Binh !
    Alors, pour ce qui est de la vie réelle, oui je suis assez émotive donc je peux pleurer facilement.
    Mon personnage pleure parce que son rêve d’avoir une vraie famille est en train de se briser. Elle a 11 ans. Et en même temps, c’est aussi des larmes de rage… En plus de cela, les émotions de mon personnages s’alternent très souvent, ce qui rend la transition assez dur puisqu’elle doit être rapide !
    Oui, j’essaye de penser à des choses qui me font pleurer dans la vie réelle et ça marche plutôt bien quand je suis fatiguée ET quand je me concentre dessus. Seulement, lorsque je récite mon texte, j’ai du mal à me concentrer sur autre chose que ce que je suis en train de dire… Et la scène que je dois jouer n’est pas le genre de chose qui me ferait pleurer dans la vie réelle, ça n’est pas pour m’aider…
    J’ai essayé de m’entraîner toute la semaine, j’arrive à avoir les larmes aux yeux tout en parlant d’autres choses, ce que je n’arrivais pas à faire auparavant… Mais mon casting étant demain, je n’aurais pas le temps de m’améliorer pour celui-ci…
    Oui, vous avez raison, il faut que je le prenne comme un essai !
    J’ai déjà trouvé de quoi faire de la figuration cet été mais aussi pour les vacances d’octobre et de décembre, les vrais rôles viendront après. Chaque chose en son temps, il faut que je sois patiente 🙂

  8. Salut tout le monde !
    Mardi dernier j’ai passé le casting qui me faisait paniquer et ça s’est vraiment très bien passé ! Dès le début, la directrice de casting m’a dit « Alors, ne t’inquiète pas pour l’endroit où tu dois pleurer, il faut juste que tu fasses semblant et que tu parles avec émotion »
    Du coup, je me suis bien débrouillée ! 😀
    Bon après, je ne me fais pas d’illusion, c’était mon premier casting et j’ai vraiment très peu de chances d’être prise mais c’était tout de même une superbe expérience !
    Merci pour vos conseils, en tous les cas 🙂

  9. Sassou c’est super! Je suis très content pour toi! La directrice de casting ta mise à l’aise c’est sympa, c’est peu être fou mais le fait de ne pas accorder tellement d’importance à un casting te donne suffisamment de liberté et allège ton stress ce qui conduit parfois à de surprenante réussite maitrise et Zen Pro YES 🙂 et de toute façon les casting y en a et y en aura toujours!

  10. Merci pour vos encouragement 🙂
    Alors non, pour l’instant je n’ai pas eu de nouvelles mais j’ai été prévenue lors du casting que la réponse pourrait être donnée jusqu’à mi-juillet.
    D’ailleurs, la directrice de casting a dit que plus tard on avait la réponse, mieux c’était… Je n’ai pas trop compris pourquoi, en y repensant… Est-ce qu’ils répondent tout de suite aux personnes qui ne conviennent pas?

Comments are closed.