Peur Du Rejet : Comment La Gérer

peur du rejet

 

La peur du rejet est profondément liée au besoin primitif d’appartenir à un groupe pour s’assurer notre survie.

Quand on s’expose régulièrement aux critiques, qu’on est en permanence en recherche d’un nouveau projet, ou qu’on est dans un domaine compétitif où la sélection est toujours présente, on est sans arrêt confronté au rejet.

Le métier d’acteur est probablement un de ceux où le rejet et la peur du rejet sont les plus présents. Que ce soit dans un cours où votre proposition est rejetée par le prof, que ce soit après un casting où vous n’êtes pas pris, que ce soit dans un projet qui tourne mal, ou que ce soit les mauvaises critiques du public, les occasions de vous sentir rejeté sont nombreuses.

Certaines personnes arrivent à passer facilement à autre chose, se débarrassant de leurs sensations négatives comme on se débarrasse du froid avec un bon bain chaud. Pour ces personnes là, le rejet est accepté comme faisant partie de la vie, et cela ne les empêche pas de se sentir confiantes, d’aller de l’avant et de s’investir dans ce qu’elles font. Elles n’ont pas peur du rejet, et c’est à peine s’il leur arrive de se sentir rejetées.

Et puis pour d’autres, c’est plus difficile. Elles se repassent dans la tête le film du moment où elles se sont senties rejetées, elles se découragent à l’idée qu’elles puissent être à nouveau rejetées et elles finissent par perdre leur motivation et leur enthousiasme. La peur du rejet les bloque et les empêche d’avancer.

Certains abandonnent l’idée de devenir acteur, deviennent manager chez Aldi et vivent une vie bien tranquille où ils seront moins exposés au rejet.

Et puis il y a ceux qui travaillent sur eux, qui apprennent à gérer le rejet et qui foncent avec enthousiasme.

 

Gérer la peur du rejet, ça s’apprend.

 

Pour apprendre à mieux gérer la peur du rejet, il est important de transformer la vision que vous avez du rejet.

Le rejet, aujourd’hui, n’est pas aussi mortel qu’à l’époque où être rejeté signifiait devoir assurer sa survie et aller chasser le mammouth tout seul avec un caillou. Pourtant, il est possible que vous ayez cette sensation, particulièrement si vous avez vécu un rejet traumatisant dans l’enfance.

Vous avez appris à associer le rejet à un danger pour votre survie et c’est cet apprentissage qu’il est nécessaire d’actualiser pour aller au delà de la peur du rejet.

Si vous prenez conscience qu’il y a autour de vous des personnes qui vous soutiennent et qui s’intéressent à vous, vous pourrez déjà commencer à vous rassurer.

Ensuite, être rejeté ne veut pas dire que vous êtes nul ou que vous ne valez rien. Les rejets que vous avez subi proviennent d’une ou de plusieurs personnes qui ont leur propre point de vue sur les choses, leurs propres attentes, leurs propres soucis. Et ce qu’elles ont rejeté, ce n’est pas vous en totalité, mais une partie du travail que vous leur avez montré.

Alors vous pouvez relativiser les rejets que vous avez vécu, et changer la manière dont ces souvenirs sont organisés dans votre mémoire.

Si quelqu’un vous rappelait sans arrêt la situation dans laquelle vous vous êtes senti rejeté, en vous montrant un film ou une image de ce moment par exemple, vous auriez des raisons de vous énerver. En réalité, c’est ce que vous faites inconsciemment en ruminant des pensées négatives sur ce moment.

Vous avez cette image dans votre mémoire, et vous l’affichez en grand. Si vous la bougez ou si vous en changez les couleurs ou la taille, vous pouvez constater que votre ressenti change par rapport à ce moment. De cette manière, vous pouvez la rendre inoffensive comme un vieux timbre poste oublié.

 

L’hypnose est un très bon moyen pour modifier sa perception des choses et apprendre de nouvelles manières de réagir. Cette séance d’hypnose vous guidera à travers ces étapes pour vous aider à mieux gérer le rejet et à dépasser la peur du rejet :

peur du rejet

Mieux gérer le rejet en auto-hypnose

 

Gérer Son Stress Avant Un Casting : Les 3 Etapes

gerer son stress

 

Savoir comment gérer son stress avant un casting est une compétence peu enseignée dans les écoles. Elle est pourtant indispensable puisqu’elle peut vraiment faire la différence. Si vous montrez en casting que vous savez gérer votre stress et donner le meilleur de vous même, on vous fera plus confiance pour la situation stressante qu’est le tournage.

Quand on se prépare à un évènement important, il est normal de sentir que son niveau de stress augmente. Passer un casting est une performance, de la même manière qu’un match de tennis est une performance pour le tennisman, ou qu’une intervention est une performance pour le GIGN. C’est le moment où il faut utiliser tout ce qu’on a appris depuis le début.

Je ne sais pas comment les membres du GIGN font pour gérer leur stress avant une intervention mais la technique que je vais vous donner ne fonctionnera peut-être pas pour eux, vous allez comprendre pourquoi.

 

Diminuer les enjeux

 

Ce qui génère le stress avant un évènement important, c’est l’enjeu qu’il y a derrière. Si vous passez un casting pour le prochain film de Steven Spielberg, vous serez sans doute plus stressé que si vous passez un casting pour le film de votre cousin Richard qui prépare le film qu’il projettera à la famille à Noël.

Donc pour gérer son stress avant un casting, il faut en diminuer les enjeux. C’est là que ça marche moins bien pour le GIGN, parce que si l’intervention se passe mal, c’est leur vie qui est en jeu. Mais un casting pour un rôle de flic est quand même moins dangereux et c’est plutôt une chance de pouvoir le passer. Et ce serait encore mieux de l’avoir évidemment…

Vous savez déjà que le résultat du casting ne dépend pas que de vous, qu’il y a des centaines de facteurs qui rentrent en ligne de compte, de la taille de l’acteur qui a déjà le rôle de l’autre personnage au parfum de la maitresse de l’ex-mari de la directrice de casting qui, pas de bol, est le même que le votre. Bref, tout ce qui dépend de vous se passe avant et pendant le casting. Ce qui se passe après ça ne vous appartient plus.

Technique de visualisation pour gérer son stress avant un casting

Cette technique de visualisation va vous permettre de vous détacher du résultat du casting et de vous concentrer sur votre performance. Vous pouvez le faire après avoir pris connaissance de votre texte et avant de vraiment commencer à travailler dessus. Ça vous permettra de vous concentrer ensuite plus facilement sur le personnage et votre préparation.

Commencez par vous installer confortablement, en prenant quelques profondes respirations. Vous pouvez fermer les yeux et vous relâcher.

1ère étape pour gérer son stress : le lieu ressource

La première étape pour gérer son stress consiste à créer un lieu ressource, un lieu qui va vous mettre dans une sensation de bien-être et de relâchement. Pour cela, imaginez un lieu imaginaire ou réel dans lequel vous vous sentez bien, vraiment bien. Prenez le temps de ressentir l’atmosphère du lieu, d’entendre les bruits, de voir les formes et les couleurs, de sentir ce sur quoi vous reposez, etc…

 

2ème étape pour gérer son stress : la visualisation

 

Quand vous vous sentez profondément bien, vous pouvez commencer la deuxième étape. Cela consiste à visualiser  le moment où vous passez le casting, votre état d’esprit avant d’entrer dans la salle, votre détermination, jusqu’au moment où vous sortez de la salle en vous sentant fier de vous, content d’avoir donné le meilleur de vous même.

Maintenant, ce qui se passe entre le moment où vous arrivez et le moment où vous sortez peut varier. Et c’est là toute l’astuce pour gérer son stress avant un casting.

 

3ème étape pour gérer son stress : se jouer du chaos

Vous allez visualiser ce film plusieurs fois en variant à chaque fois ce qui se passe durant le casting. Vous pouvez visualiser que tout se passe à merveille bien sûr, le directeur de casting super sympa vous met à l’aise en racontant quelques blagues sur son chat, etc…

Le secret c’est de visualiser aussi tout ce qui peut mal se passer : les lumières qui claquent, le directeur de casting qui vous jette un regard exaspéré en vous voyant, l’odeur atroce de pet dans la salle, etc… Quand vous pourrez imaginer tout ce qui peut mal se passer et garder l’assurance que vous avez dans votre lieu ressource, plus rien ne s’oppose à ce que vous donniez le meilleur de vous même.

 

Au départ, cette technique prend une quinzaine de minutes. Ensuite, vous l’aurez tellement intégré dans votre inconscient que vous saurez gérer automatiquement votre stress. Alors vous n’avez plus qu’à vous concentrer sur votre scène et à bosser !

 

L’hypnose est un très bon moyen pour modifier sa perception des choses et apprendre de nouvelles manières de réagir. Cette séance d’hypnose vous guidera à travers ces étapes pour vous aider à mieux gérer le rejet et à dépasser la peur du rejet :

peur du rejet

Mieux gérer le rejet en auto-hypnose

 

L’hypnose, c’est quoi ? A quoi ça sert ?

hypnose acteur

Quand vous pensez à l’hypnose, il est possible que vous ayez des idées, des croyances ou des images qui correspondent à ce que vous avez vu à la télévision ou dans les films. Peut-être que vous connaissez quelqu’un qui a fait appel à un hypnotiseur pour arrêter de fumer, vaincre la procrastination ou perdre du poids. En fait, il y a plusieurs formes d’hypnose.

Après avoir lu cet article, vous aurez une idée plus claire de ce qu’est l’hypnose et de ce qu’elle apporte aux acteurs.

 

Cliquez ici pour essayer gratuitement l’auto-hypnose grâce à cette séance en mp3 !

Qu’est-ce que l’hypnose ?

 

D’après Wikipédia, l’hypnose est un état de conscience incluant une attention focalisée et une conscience périphérique réduite caractérisé par une plus grande réponse à la suggestion. En gros, vous êtes concentré sur quelque chose, vous ne faites plus tellement attention à ce qui se passe autour et vous acceptez plus facilement les suggestions.

Imaginez que vous êtes dans le métro en train de lire un bon roman. Vous êtes tellement captivé par ce que vous lisez que vous vous imaginez dans la peau du héros. Vous avez peur avec lui, vous voyagez avec lui et vous ressentez ce qu’il ressent. Si bien que vous oubliez presque que vous êtes dans le métro et vous ne vous en rendez compte qu’au moment où la sonnerie de la porte retentit. C’est votre arrêt, vous vous précipitez pour sortir.

Vous avez vécu un état d’hypnose.

En tant qu’acteurs, vous entrez dans un état d’hypnose chaque fois que vous jouez une scène, que vous exercez votre imagination ou en pratiquant des exercices de Method Acting. De mon point de vue, l’hypnose et le jeu d’acteur ont énormément de points communs.

L’état de Transe

L’état d’hypnose est aussi connu sous le nom de transe hypnotique ou état de transe. Dans de nombreuses cultures, cet état de transe est utilisé pour susciter la guérison. L’état de transe peut être induit par des drogues, la danse, les rythmes, ou par les histoires et la parole comme c’est le cas en hypnose.

C’est le décalage de votre état de conscience par rapport à ce qui est normal pour vous qui produit la transe. Votre façon normale de fonctionner peut être une transe très profonde pour une autre personne.

Prenez un personnage ou une personne qui est très différente de vous dans cette manière de fonctionner. Imaginez vous à sa place, imaginez ce qu’elle ressent, ce qu’elle se dit, etc… Vous êtes dans un état de transe.

 

Changement de comportements

L’hypnose est largement utilisée pour induire des changement dans le comportement des personnes. Dans l’état d’hypnose, votre imagination est plus présente et vous pouvez l’utiliser pour générer des changements dans vos comportements, vos émotions, vos sensations etc…

L’hypnose est par exemple utilisée dans le sport pour aider les athlètes à améliorer leur concentration et leur performance. De nombreux sportifs utilisent l’hypnose pour améliorer leurs performance en visualisant leur objectif et en entrant dans l’état d’esprit parfait pour la performance. Et c’est aussi le cas de certains acteurs.

Certaines personnes utilisent l’hypnose pour arrêter de fumer, changer leurs habitudes, perdre du poids, avoir plus de confiance, être plus concentré au travail etc… L’hypnose peut aussi être utilisée comme anesthésie avant la chirurgie ou pour récupérer plus rapidement d’une maladie. En fait, les possibilités sont presque illimitées et de nouvelles applications sont découvertes chaque année.

 

L’inconscient

Tous ces effets sont possibles parce que l’hypnose est un moyen de communiquer avec l’inconscient. L’inconscient est la partie de vous qui contrôle les fonctions de l’organisme. Tandis que vous lisez, vous ne pensez pas consciemment à la façon dont vous bougez vos yeux, ou vous ne décodez plus les mots lettre par lettre parce que la lecture fait partie d’un processus inconscient.

L’inconscient contrôle en fait presque tout dans votre corps. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de communiquer avec lui et de le diriger grâce aux suggestions.

Quand un acteur joue, il doit faire confiance à son inconscient. L’inconscient est en charge de se souvenir du texte et des déplacements, de recréer les circonstances imaginaires de la scène, d’établir la connexion avec l’objectif du personnage, tandis que la conscience est modifiée par les pensées du personnage.

C’est quand on ne fait pas assez confiance à l’inconscient, ou quand l’inconscient n’a pas reçu les instructions nécessaires qu’arrive l’angoisse de la performance. Qui n’a jamais tenté de contrôler consciemment tous les paramètres de la scène pour finalement produire un résultat médiocre…

 

Activez vos ressources inconscientes avec ce mp3 d’auto-hypnose gratuit

En quoi l’hypnose est utile pour les acteurs ?

 

L’hypnose vous aidera à lâcher prise et à faire confiance à votre inconscient pour votre performance. Cela vous aidera à atteindre le meilleur état de conscience pour votre performance. Les applications pour les acteurs sont les mêmes que pour n’importe qui, avec ceci en plus que vous en faites déjà sans le savoir !

Jouer c’est être en transe

Vous est-il déjà arrivé de jouer et d’être tellement connecté aux circonstances de la scène que vous avez oublié pendant un instant qu’on vous observait ou qu’on vous filmait ?  La plupart des exercices d’acteur, si ce n’est tous, permettent d’entrer dans un état de transe, c’est à dire de décaler la conscience par rapport à son état normal.

Quand vous faites un exercice qui met en jeu l’imagination, vous entrez dans un état de transe. L’exercice de répétition de Meisner par exemple est fait pour décaler l’état de conscience et vous permettre d’entrer dans une transe où votre imaginaire sera plus présent et où vous pourrez réagir dans le moment en étant à fleur de peau.

Lors d’une séance d’hypnose, il est très important de bien ramener la personne hors de l’état de transe à la fin de la séance. C’est aussi indispensable lorsqu’on finit une scène de sortir de la transe qui nous a permis d’y entrer. Cela permet d’éviter une grande partie des perturbations émotionnelles qu’on peut avoir dans le métier.

Vous vous êtes déjà senti un peu bizarre après un exercice ou après une scène ?

 

Mp3 gratuit d’auto-hypnose : cliquez ici !

La science derrière le jeu

Hypnosis for Actors

Le jeu moderne est principalement basé sur les apports de Stanislavski. A la même époque vivait Ivan Pavlov, le physiologiste renommé pour son travail sur le conditionnement. Vous avez sans doute déjà entendu parler de son travail sur le conditionnement des chiens. A chaque fois qu’il nourrissait ses chiens, il faisait sonner des clochettes. Si bien qu’après un certain nombre de répétitions, il lui suffisait de faire sonner ses clochettes pour faire saliver ses chiens.

Freud et Jung travaillaient également à l’époque au développement de la psychanalyse.

Tout ça pour dire qu’il y a une science derrière l’acting. La psychologie et ses évolutions permettent d’enrichir la technique de l’acteur, et je crois notamment que les acteurs ont énormément de choses à apprendre de la psychologie orientée vers le changement de comportements comme l’hypnose et la PNL (Programmation Neuro-Linguistique).

 

Comment Analyser Un Texte Pour Une Interprétation Réaliste – 8/8

comment analyser un texte

La série de l’été continue avec Giles Foreman du GFCA Paris. Dans cet article il nous parle de la dernière question à se poser sur le personnage pour le comprendre et pouvoir l’incarner. Les précédents articles de la série sont ici :

Vous pouvez lire ici le premier article sur l’importance du thème

Et ici le deuxième sur la question Qui suis-je

Comment Analyser Un Texte : Où Suis-Je

Comment Analyser Un Texte : Quand Suis-Je

Comment Analyser Un Texte : Qu’est ce que je veux

Comment Analyser Un Texte : Pourquoi je le veux

Comment Analyser Un Texte : Comment puis-je obtenir ce que je veux

 

 


Quel est l’obstacle?

 

Dans chaque scène, dans chaque script, il y a un obstacle, quelque chose qui nous empêche de faire ce que vous voulez, et se met en travers de la réalisation de votre action.

Sans obstacle ou problème il n’y a pas de conflit et par conséquent pas de drame – l’une des règles de base de la narration. Nous devons surmonter l’obstacle le vaincre ou le contourner, afin d’obtenir ce que nous voulons.

L’obstacle peut prendre plusieurs formes. Il peut être un externe : par exemple vous voulez convaincre une fille de sortir avec vous, mais le problème, c’est qu’elle est déjà prise, et le drame commence!

 

Mais l’obstacle peut aussi être un interne. Vous voulez convaincre la fille de sortir avec vous, mais le problème, c’est que vous êtes handicapé par votre timidité – vous craignez qu’elle ne vous aime pas. Le drame est dans la façon dont vous surmonter votre gêne.

Parfois, le problème d’un personnage peut être une combinaison d’obstacles à la fois interne et externe, mais quel que soit le cas, vous devez faire attention à ne pas exagérer le problème car il est courant alors de jouer le problème et non l’action.

Cela conduit à nouveau à la complaisance et empêche l’histoire de se développer.

Exercice

Déterminer quels sont les obstacles auxquels Hamlet fait face et qui l’empêchent de réaliser ce qu’il veut (son action) dans l’Acte 1 Scène 2.

 

Et voilà, ce sont les sept questions méthodologiques.

Si vous y répondez complètement – et votre capacité à créer des détails augmente avec l’expérience – et combinez toutes ces informations en une personnalité individuelle – un personnage – vous aurez une compréhension riche, en trois dimensions, de la personne que vous jouez et le monde dans lequel vous habitez.

Le prochain défi est de rendre tout cela réel et pas intellectuel, afin que votre imagination puisse être alimentée, vous permettant de vraiment jouer.

[optin_box style= »12″ alignment= »center » action= »https://www.aweber.com/scripts/addlead.pl » method= »post » email_field= »email » email_default= »Entrez votre adresse email » integration_type= »custom » double_optin= »Y » name_field= »name » name_required= »Y » name_default= »Entrez votre prenom »][optin_box_hidden][/optin_box_hidden][optin_box_code]

[/optin_box_code][optin_box_field name= »headline »]Rejoignez La communauté ![/optin_box_field][optin_box_field name= »paragraph »]PHA+UG91ciDDqnRyZSBzw7tyIGRlIHJlY2V2b2lyIHRvdXMgbGVzIGFydGljbGVzIHN1ciBDb21tZW50IGFuYWx5c2VyIHVuIHRleHRlIGV0IHJlY2V2b2lyIHZvcyBCT05VUywgcmVtcGxpc3NleiBsZXMgY2FzZXMgZXQgY2xpcXVleiBzdXIgUmVqb2luZHJlICE8L3A+Cg==[/optin_box_field][optin_box_field name= »privacy »]Votre adresse est protégée[/optin_box_field][optin_box_field name= »top_color »]undefined[/optin_box_field][optin_box_button type= »0″ button_below= »Y »]Rejoindre ![/optin_box_button] [/optin_box]


comment analyser un texte

 

Giles Foreman est le fondateur du Giles Foreman Center for Acting à Londres et à Paris.
Il est spécialisé dans le réalisme pour la scène et l’écran grâce à l’approche Method Acting.

Cliquez ici pour voir sa biographie sur le site du GFCA Paris

 

 


Comment Analyser Un Texte Pour Une Interprétation Réaliste – 7/8

comment analyser un texte

La série de l’été continue avec Giles Foreman du GFCA Paris. Dans cet article il nous parle de la sixième question à se poser sur le personnage pour le comprendre et pouvoir l’incarner. Les précédents articles de la série sont ici :

Vous pouvez lire ici le premier article sur l’importance du thème

Et ici le deuxième sur la question Qui suis-je

Comment Analyser Un Texte : Où Suis-Je

Comment Analyser Un Texte : Quand Suis-Je

Comment Analyser Un Texte : Qu’est ce que je veux

Comment Analyser Un Texte : Pourquoi je le veux

 

 


Comment puis-je obtenir ce que je veux?

 

La réponse à cette question crée le personnage. 

Le théâtre, ce n’est pas ce que vous ressentez, mais ce que vous faites. Le sentiment ne fait qu’assister et éclairer ce que vous faites pour obtenir ce que vous voulez. Quand vous jouez vous êtes dans un état ​​constant d’action, en essayant de faire ressentir à quelqu’un d’autre – ou à vous-même, dans le cas d’un monologue – quelque chose de précis afin d’obtenir ce que vous voulez.

Il n’y a que deux possibilités en termes de méthodologie: vous pouvez faire des choses psychologiquement ou physiquement. La façon dont vous choisissez de faire les choses révèle qui vous êtes – un concept clé dans la Méthode. Vous êtes ce que vous faites. Un public ne peut vous connaître, vous reconnaître en tant qu’être psychologique, que par la manière dont vous faites les choses pour obtenir ce que vous voulez.

 

Disons que je veux que vous me donniez 5€ parce que je suis complètement fauché et affamé. J’ai une palette d’options même pour une seule réplique:

S’il vous plaît donnez-moi 5 euros.

Je pourrais vous prier sur cette phrase; le dire comme une supplique afin que vous vous sentiez supplié. Si je fais ça bien et de manière convaincante, avec véracité, je peux bien générer une caractéristique – vulnérable ou fragile.

Mais avec la même réplique je pourrais vous menacer; la dire de façon menaçante afin de que vous vous sentiez menacé. Je pourrais, alors, générer la caractéristique d’agressif.

Une troisième option pourrait être de vous énerver; la dire avec énervement. Cela peut générer manipulateur, rusé ou même impitoyable.

Vous remarquerez que les trois verbes que j’utilise – prier, menacer et énerver – peuvent tous être utilisés pour créer une production d’énergie  spécifique. Toute action implique la transmission d’une énergie psychologique invisible qui se déplace à travers l’espace d’une entité à une autre afin de les affecter de manière spécifique.

Nous devons donc être très prudent lorsque l’on choisit des verbes d’action qui n’ont pas d’énergie – comme éduquer ou  informer – les  deux sont interdits! Ils sont très tentant pour des acteurs débutants, des scénaristes et des réalisateurs parce que ces verbes vous permettent d’éviter d’avoir à faire vraiment ressentir quelque chose à quelqu’un.

Une grande partie de la formation des acteurs consiste à comprendre ce que c’est que de faire ressentir quelque chose de précis à quelqu’un d’autre, de trouver l’énergie en soi-même de transmettre quelque chose de spécifique à travers l’espace à quelqu’un ou à quelque chose.

Au Drama Centre nous avons appelé de ses intentions verbales activités.

Si vous ne disposez pas d’une activité sur chaque réplique, vous n’existez pas en tant que personnage et vous ne donner pas de quoi réagir aux autres acteurs. En tant que comédien, nous existons simplement pour réagir et donner aux autres de quoi réagir. Il ne s’agit jamais de nous-mêmes, ou bien nous courons le risque de devenir des acteurs complaisants – un  crime majeur dans cette profession.

Faites en sorte dans toute votre scène ou votre monologue d’avoir une grande variété d’activités différentes vous permet de jouer sur plusieurs niveaux et a pour effet de rendre votre caractérisation tridimensionnelle.

Exercice

Pensez à l’un de vos parents.

Quels moyens utilisent-ils pour obtenir quelque chose de vous? Quelles activités utilisent-ils?

Maintenant, pensez à un de vos amis et posez-vous la même question.

Les différences font d’eux des personnes différentes avec des caractéristiques différentes.

[optin_box style= »12″ alignment= »center » action= »https://www.aweber.com/scripts/addlead.pl » method= »post » email_field= »email » email_default= »Entrez votre adresse email » integration_type= »custom » double_optin= »Y » name_field= »name » name_required= »Y » name_default= »Entrez votre prenom »][optin_box_hidden][/optin_box_hidden][optin_box_code]

[/optin_box_code][optin_box_field name= »headline »]Rejoignez La communauté ![/optin_box_field][optin_box_field name= »paragraph »]PHA+UG91ciDDqnRyZSBzw7tyIGRlIHJlY2V2b2lyIHRvdXMgbGVzIGFydGljbGVzIHN1ciBDb21tZW50IGFuYWx5c2VyIHVuIHRleHRlIGV0IHJlY2V2b2lyIHZvcyBCT05VUywgcmVtcGxpc3NleiBsZXMgY2FzZXMgZXQgY2xpcXVleiBzdXIgUmVqb2luZHJlICE8L3A+Cg==[/optin_box_field][optin_box_field name= »privacy »]Votre adresse est protégée[/optin_box_field][optin_box_field name= »top_color »]undefined[/optin_box_field][optin_box_button type= »0″ button_below= »Y »]Rejoindre ![/optin_box_button] [/optin_box]


comment analyser un texte

 

Giles Foreman est le fondateur du Giles Foreman Center for Acting à Londres et à Paris.
Il est spécialisé dans le réalisme pour la scène et l’écran grâce à l’approche Method Acting.

Cliquez ici pour voir sa biographie sur le site du GFCA Paris

 

 


Comment Analyser Un Texte Pour Une Interprétation Réaliste – 6/8

comment analyser un texte

La série de l’été continue avec Giles Foreman du GFCA Paris. Dans cet article il nous parle de la cinquième question à se poser sur le personnage pour le comprendre et pouvoir l’incarner. Les précédents articles de la série sont ici :

Vous pouvez lire ici le premier article sur l’importance du thème

Et ici le deuxième sur la question Qui suis-je

Comment Analyser Un Texte : Où Suis-Je

Comment Analyser Un Texte : Quand Suis-Je

Comment Analyser Un Texte : Qu’est ce que je veux

 

 


 

Pourquoi est-ce que je veux ce que je veux?

 

La réponse à cette question permet ce que l’on appelle la caractérisation tridimensionnelle.

Par exemple, si votre super-objectif est de devenir un grand acteur et de gagner un Oscar, vous devez vous demander pourquoi vous le voulez. Qu’y a-t-il derrière cela ? D’où cela vient-il?

Nous sommes naturellement dans votre biographie du personnage. Votre réponse sera, sans aucun doute, tout à fait différente de l’acteur à côté de vous. C’est dans cette différence que se situe la séparation entre vous et le personnage. Elle s’exprime dans la vie intérieure d’un personnage que le public peut lire.

Par exemple, si vous voulez gagner un Oscar parce que vous avez une estime de vous catastrophiquement faible engendrée par un milieu familial violent et que vous voulez prouver au monde que vous êtes quelqu’un, cela va affecter votre rythme intérieur.

Peut-être que vous êtes nerveux et sujet à des crises, ou au contraire vous êtes très timide et renfermé, mais ambitieux tout de même?

Maintenant, si vous voulez gagner un Oscar parce que vous venez d’un milieu désespérément pauvre et avez développé une folle ambition de gravir l’échelle sociale avec impertinence, votre tempo interne peut avoir un caractère dynamique différent.

En résumé, le pourquoi quelqu’un veut ce qu’ils veut peut se lire comme la motivation sous-jacente: il vous dit qui est vraiment cette personne. C’est à ce stade que nous générons des impulsions et des réactions qui nous font comprendre le personnage sans le juger.

Il y a toujours une cause psychologique derrière nos désires. Cela affecte la façon dont nous agissons pour obtenir ce que nous voulons.

Exercice

Regarder de très près vos amis et ce qu’ils veulent dans leur vie.

Demandez-vous pourquoi ils le désirent.

Comment leur vie les a conditionné de manière spécifique?

Pouvez-vous voir la réponse à la question sous-jacente, dans la façon dont ils se déplacent et communiquent?

[optin_box style= »12″ alignment= »center » action= »https://www.aweber.com/scripts/addlead.pl » method= »post » email_field= »email » email_default= »Entrez votre adresse email » integration_type= »custom » double_optin= »Y » name_field= »name » name_required= »Y » name_default= »Entrez votre prenom »][optin_box_hidden][/optin_box_hidden][optin_box_code]

[/optin_box_code][optin_box_field name= »headline »]Rejoignez La communauté ![/optin_box_field][optin_box_field name= »paragraph »]PHA+UG91ciDDqnRyZSBzw7tyIGRlIHJlY2V2b2lyIHRvdXMgbGVzIGFydGljbGVzIHN1ciBDb21tZW50IGFuYWx5c2VyIHVuIHRleHRlIGV0IHJlY2V2b2lyIHZvcyBCT05VUywgcmVtcGxpc3NleiBsZXMgY2FzZXMgZXQgY2xpcXVleiBzdXIgUmVqb2luZHJlICE8L3A+Cg==[/optin_box_field][optin_box_field name= »privacy »]Votre adresse est protégée[/optin_box_field][optin_box_field name= »top_color »]undefined[/optin_box_field][optin_box_button type= »0″ button_below= »Y »]Rejoindre ![/optin_box_button] [/optin_box]


comment analyser un texte

 

Giles Foreman est le fondateur du Giles Foreman Center for Acting à Londres et à Paris.
Il est spécialisé dans le réalisme pour la scène et l’écran grâce à l’approche Method Acting.

Cliquez ici pour voir sa biographie sur le site du GFCA Paris