Ne tenez pas vos promesses !

 

promesses-blocages-acteurQue nous les fassions à d’autres personnes ou à nous mêmes, les promesses nous engagent dans une direction, elles influencent nos actions ultérieures.

 

Certaines promesses peuvent nous aider à nous améliorer, comme la promesse de s’entrainer chaque jour, ou la promesses de tout faire pour réussir à devenir acteur. D’autres au contraire nous bloquent, sans même que nous nous en rendions compte.

 

Quand j’étais petit, je me suis fait plusieurs promesses qu’il est grand temps de laisser aller parce que je me suis rendu compte qu’elles me bloquaient. Par exemple, je me suis promis de ne plus jamais parler de ce que je ressentais parce que j’avais eu l’impression d’avoir été trahi. Je me suis promis d’avoir toujours une forme de tristesse dans les yeux après avoir vu un film où le héros était aimé pour ça. Je me suis promis de ne plus sourire à pleines dents parce que je trouvais que ça me donnait un mauvais profil. Je me suis promis de ne plus montrer mon intérêt pour la sexualité parce que j’en avais eu honte un jour, etc…

 

Toutes ces promesses que je me suis faites à moi-même, et celles que j’ai faites à d’autres continuent d’agir en moi et peuvent me bloquer sans que je comprenne vraiment pourquoi.

 

Nous nous faisons sans arrêt des promesses, nous nous promettons de ne plus jamais être en retard, nous nous promettons d’arrêter de fumer, de faire plus d’effort etc… et bien souvent nous ne les tenons pas.

Et si c’était à cause d’autres promesses que nous nous sommes faites avant, comme la promesse de ne plus poireauter pendant des heures, ou d’impressionner notre groupe d’amis en fumant, ou de ne plus se fatiguer pour rien etc…

 

Les promesses d’enfant sont plus puissantes que celles que l’on peut faire aujourd’hui. Et les enfants croisent les doigts dans leur dos lorsqu’ils font une promesse qu’ils ne veulent pas tenir, parce qu’ils savent qu’ils risquent d’être prisonnier de leur promesse. Certaines de nos actions quotidiennes sont liées à des promesses que nous nous sommes faites, si ce n’est toutes… Qu’elles soient génératrices de comportement positifs, comme la promesse d’apprendre à se connaître ou d’accepter ses échecs, ou de comportements négatifs, comme la promesse de ne plus être blessé ou de ne plus se tromper.

Il y a certaines promesses que nous voulons tenir, et certaines que nous avons oublié peut-être mais qui continuent de nous bloquer.

 

Examinez attentivement les promesses que avez faites, et voyez en quoi elles vous ont aidé ou bloqué. Puis pour chaque promesse bloquante, prenez la décision de la laisser aller. Que vous vous les soyez faites à vous même ou à quelqu’un d’autre, vous pouvez rompre cette promesse.

Prenez un instant, fermez les yeux et connectez vous à cette promesse, et prenez la décision de rompre cette promesse, sentez que vous en êtes vraiment libre. Puis voyez ce que cela change ou va changer dans votre vie !

 

Quelles promesses aimeriez-vous laisser tomber ?

 

5 réponses sur “Ne tenez pas vos promesses !”

  1. Je m’étais fait la promesse de plus tomber amoureux au vu de tous les échecs que j’avais eu. Mais ça n’a pas vraiment amélioré les choses, en effet. Parce qu’en ne donnant plus d’amour, j’en reçois encore moins…

    Merci pour cet article. On se fait tous des promesses à nous-mêmes qui ne nous permettront pas d’avancer, oublions-les !

  2. Je me suis faite la promesse de ne jamais faire d’enfants, parce que j’avais trop souffert pendant mon enfance, je trouvais que la vie c’était de l’arnaque, que je n’avais pas demandé à être là, à vivre tout ça…(je n’ai pas connu mon père, ma maman avait un cancer, youpi) Et que par conséquent je n’imposerai jamais la vie à quelqu’un. Aujourd’hui, à 28 ans, je ne sais plus quoi penser de la parentalité. A-t-on le droit -éthiquement parlant- de faire des enfants ? N’est-ce pas là le geste le plus égoïste possible ?

    1. Le geste dépend de l’intention que tu mets derrière je pense… Bien sûr, si tu fais un enfant avant d’avoir avancé sur ton travail de développement personnel en espérant que ça réglera tes problèmes, c’est sans doute très égoïste.
      A une époque, je me disais que faire un enfant alors que tant d’incertitudes pèsent sur l’avenir serait égoïste. Maintenant, je me dis que si je fais quelque chose pour améliorer à ma façon le monde dans le quel on vit, peut-être que mes enfants pourront continuer ce travail et rendre le monde meilleur aussi.
      De toute façon, chacun trouve sa réponse selon son parcours et ses aspirations futures 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *