Recréer la vie du personnage : le moment d’avant

Que ce soit pour une scène au théâtre ou pour une scène devant la caméra, votre personnage doit avoir une vie dès le moment où il apparaît. Au moment où la scène commence, au moment où vous commencez à jouer, le personnage est déjà en train de vivre.

Quand on passe d’une scène à l’autre, ou quand vous entrez sur le plateau en venant des coulisses, le spectateur doit avoir le sentiment que le personnage a vécût des choses qui ne sont pas montrées mais qui sont bien arrivées.

Recréer la vie dans une scène de cinéma ou de théâtre nécessite de faire croire aux spectateurs qu’ils assistent à des tranches de vie d’un personnage vivant. Le spectateur a alors le sentiment d’avoir le privilège d’entrer dans la vie du personnage et d’observer les moments clés de son existence.

Notre vie ne s’arrête pas entre les scènes.

 

Dans votre vie quotidienne, nous sommes toujours chargés de ce que nous venons de vivre. Pensez à un évènement de votre vie, une discussion marquante, un épisode de votre vie qui ferait l’objet d’une scène si on devait faire un film sur vous. Et pensez à ce que vous avez vécût avant ce moment précis. En quoi le moment avant cet évènement a influencé votre réaction pendant cet évènement ?

Prenons un exemple : vous avez un rendez-vous galant avec une personne que vous appréciez énormément et qui en plus de ça peut vous faire rencontrer beaucoup de monde pour votre carrière. La scène commence au moment où vous poussez la porte du restaurant où elle vous attend.

Imaginez que dans votre moment d’avant vous vous êtes trompé de route et vous vous êtes perdu. Le temps de retrouver votre chemin, vous avez pris du retard et vous avez dû courir pour arriver à l’heure à votre rendez-vous. Quand vous entrez dans le restaurant, on peut voir tout ça à la manière dont vous ouvrez la porte.

A présent imaginez un autre moment d’avant. Vous êtes parti en avance de chez vous et vous aviez l’intention d’acheter des fleurs au magasin qui se trouve à deux pas du restaurant. Vous connaissez bien ce magasin car vous y avez travaillé il n’y a pas si longtemps et le patron est votre ami. Vous avez acheté les fleurs, puis vous avez marché tranquillement vers le restaurant. Mais en chemin, vous vous êtes dit que c’était peut-être un peu trop pour un premier rendez-vous et vous avez donné vos fleurs à une personne que vous avez croisé. En recevant ces fleurs, cette personne s’est sentie prise en compte, elle ne s’y attendait pas et vous avez illuminé sa journée. Elle vous a remercié et vous avez éprouvé une grande fierté. Quand vous entrez dans le restaurant, vous êtes plein de confiance, et cela se voit à la manière dont vous ouvrez la porte.

Pour une même scène, votre moment d’avant créera une situation complètement différente. Dans le premier exemple, vous arrivez en looser, stressé et essoufflé.  Dans l’autre exemple, vous êtes plein de confiance et vous vous sentez important, vous rayonnez.

Commencer la scène en étant déjà dans la peau du personnage.

 

Pour donner au spectateur l’impression d’assister à un moment privilégié de la vie de votre personnage, vous devez recréer et revivre ce qu’on appelle le moment d’avant : ce que faisait le personnage juste avant d’entrer sur scène.

Le moment d’avant sert à entrer sur scène en étant déjà dans la peau du personnage et dans la situation du personnage 5 minutes avant le début de la scène. Au cinéma, c’est d’autant plus important qu’il faut réussir à faire abstraction des caméras et de l’équipe technique et être capable de rejouer plusieurs fois de suite la même scène, et que les scènes sont souvent tournées dans le désordre. Au théâtre, vous devrez vivre ce moment d’avant dans les coulisses.

Le moment d’avant de votre personnage peut être écrit dans le scénario si deux scènes s’enchaînent. Si ce n’est pas le cas, vous devrez l’inventer. Mais il ne peut pas être laissé au hasard. Vous devez décortiquer la scène et comprendre ce qui a bien pu se passer dans la vie de votre personnage pour que la scène se passe de cette manière.

 

Le moment d’avant doit vous allumer avant d’entrer sur scène.

 

Si vous avez quelque chose d’important à annoncer sur scène, vous étiez peut-être en train de préparer ce que vous alliez dire, et c’est justement parce que les choses ne se passent pas sur scène comme ce que votre personnage avait prévu que cela devient intéressant. Si vous devez entrer dans une pièce et découvrir un cadavre, votre moment d’avant est peut-être une balade tranquille durant laquelle vous imaginiez tous les projets que vous aviez avec cette personne. Le moment d’avant doit vous permettre de vivre naturellement sur scène.

 

Une fois votre moment d’avant déterminé avec précision, vous devrez le revivre avant de commencer votre scène. Cela vous permettra d’entrer dans la situation de votre personnage et de vous concentrer sur ce qu’il est en train de vivre. Recréez le lieu, imaginez les choses, réagissez à vos images, entrez dans le dialogue intérieur de votre personnage. Il faut recréer ce moment avec tous nos sens afin d’être imprégné physiquement de ce moment. Remplissez votre mémoire immédiate par ce que vient de vivre votre personnage avant le début de la scène.

 

3 questions à se poser pour trouver le moment d’avant :

1. Qu’est ce que je veux ? C’est l’objectif de scène.

2. Pourquoi je le veux ?

3. Pourquoi j’en ai besoin maintenant tout de suite ? Le moment d’avant fait que votre personnage ne peut plus attendre.

 

Attention, le moment d’avant doit être préparé bien avant de jouer la scène. Il ne s’agit pas de l’improviser avant de tourner mais de faire ce travail en amont pour que vous puissiez facilement rentrer dedans au moment de jouer. Cela fait partie du travail de préparation de l’acteur.

 

En résumé, le moment d’avant est un outil permettant à l’acteur de commencer une scène en étant déjà dans la peau du personnage.

Il est en rapport avec le scénario et doit être déterminé à partir de la scène afin de permettre d’en augmenter les enjeux et de rendre naturelles les actions de votre personnage. Le moment d’avant doit être déterminé avec précision et nourrit par nos sens. C’est ce moment qui rend l’objectif du personnage indispensable et immédiat.

Par ailleurs, en revivant votre moment d’avant avant de commencer la scène, vous vous débarrasserez d’une grande partie de votre stress d’acteur pour entrer dans le monde imaginaire du personnage.

 

Avez vous déjà l’habitude d’utiliser cet outil ? Sinon, que faites-vous pour vous préparer au début d’une scène ?

 

3 réponses sur “Recréer la vie du personnage : le moment d’avant”

  1. Encore une fois , et comme toujours , chaque article est une ressource essentielle à tout acteur !

    Ton blog est le meilleur moyen d’être organisé dans sa tête et de savoir où l’on met les pieds ! très honnêtement

  2. Merci Paul !
    J’devrais me relire plus souvent alors, parce que j’ai souvent l’impression d’avoir le cerveau en bordel et de pas savoir où je met les pieds !

Les commentaires sont fermés.